Britney Spears ne veut plus être sous la tutelle de son père

Britney Spears ne veut plus être sous la tutelle de son père
People

FAMILY AFFAIR - Dans des documents de justice relayés par TMZ et AP, la chanteuse américaine "s’oppose vigoureusement au retour de Jamie comme curateur de sa personne". Elle explique aussi ne pas avoir l’intention de remonter sur scène, alors que certains de ses fans militent pour qu’elle retrouve une liberté dont ils la croient privée.

Elle s’affiche régulièrement sur Instagram, heureuse avec son petit ami ou enchaînant une énième chorégraphie. Mais jamais elle n’a commenté sa situation personnelle en public. Loin des lumières de ses shows millimétrés, Britney Spears vit depuis douze ans dans l’ombre de son père qui gère sa vie quotidienne ainsi que ses dépenses. Elle ne peut pas conduire, retirer de l'argent ou encore voir ses deux fils adolescents sans en avoir l'autorisation.

Une mesure de tutelle mise en place début 2008 pour la protéger alors que sa santé mentale était fragilisée. Le monde se souvient encore des images d'elle, tondeuse à la main, en train de se séparer de ses cheveux bruns devant les flashs des paparazzis. Mais aujourd’hui, la chanteuse est déterminée à faire bouger les lignes. Prouvant par la même que le clan Spears est plus divisé que jamais. 

Dans des documents de justice relayés par TMZ et AP, elle dit "s’opposer vigoureusement au retour de Jamie comme curateur de sa personne". Papa Spears s’est temporairement mis en retrait du rôle de tuteur légal sur ses affaires quotidiennes en septembre dernier en raison de soucis de santé. Mais aussi à cause de graves mésententes avec ses petits-fils Jayden James et Sean Prescott. Britney Spears souhaite que son père soit remplacé de manière permanente par celle qui lui a succédé temporairement il y a quasi un an. Jodi Montgomery doit assurer ce job d’administrateur jusqu’au 22 août. La jeune femme de 38 ans assure cependant qu’elle ne remet en aucun cas en cause sa mise sous tutelle qui "l’a sauvée de la chute, de l’exploitation par des individus au comportement prédateur et de la ruine financière".  Son objectif ? La confier à d'autres personnes de confiance, hors de son cercle familial.

#FreeBritney, le mouvement qui veut la libérer

L’interprète de Toxic demande aussi à ce que son père, qui n’a jamais perdu le pouvoir sur sa fortune estimée à 59 millions de dollars, cède sa place à un organisme indépendant et spécialisé pour la gestion de ses finances. Sans doute à un établissement bancaire donc. Selon The Blast, Lynn Spears a de son côté demandé à la justice un droit de regard sur les comptes de sa fille. Autant de requêtes formulées à la veille d’une nouvelle audience devant un tribunal de Los Angeles devant statuer sur l’avenir légal de Britney Spears, qui affirme n’avoir "aucun désir de se produire sur scène pour le moment". La popstar n'a plus donné de concert depuis octobre 2018. Trois mois plus tard, elle annulait sa nouvelle résidence à venir à Las Vegas, Domination.

Lire aussi

La prise de parole de Britney Spears, par la voix de son avocat, suffira-t-elle à apaiser la colère de ses fans ? Rien n'est moins sûre. Persuadés que leur idole est retenue prisonnière contre son gré, certains ont lancé le mouvement #FreeBritney pour lui rendre sa liberté. Des manifestants ont ainsi perturbé l'audience virtuelle qui devait se tenir en juillet, refusant de quitter le cour installée sur l'application Zoom et privant les participants de la confidentialité requise. 

Sur Internet aussi, la campagne prend de l'ampleur à coups de hashtags et de pétitions qui pointent du doigt le père de la chanteuse. De quoi fortement agacer le principal intéressé. Début août, Jamie Spears est sorti de sa réserve et s'est épanché auprès de Page Six sur ce mouvement qu'il qualifie de "complotiste". "Le monde n'a aucune idée de ce qui se passe. C'est à un tribunal de Californie de décider ce qui est le meilleur pour ma fille. Ça ne regarde personne d'autre", a-t-il martelé. Une saga familiale au final très publique dont le prochain épisode sera suivi avec attention par les admirateurs de Britbrit.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Le "plan blanc" activé dans les hôpitaux et cliniques de Bretagne

"Vous avez un problème avec la République", vive altercation à l'Assemblée entre Blanquer et Mélenchon

Reconfinement : ce que l'on sait des pistes envisagées par l'exécutif

Les écoles et les collèges vont-ils rester ouverts en cas de reconfinement ?

REPLAY - Didier Raoult sur LCI : "Je ne suis pas Nostradamus"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent