"C’est ma dernière interview" : éprouvé par la maladie de son fils, Michael Bublé annonce la fin de sa carrière

People
DirectLCI
TOUCHANT – Dans une interview poignante accordée au "Daily Mail", le crooner canadien Michael Bublé revient sur la grave maladie de son fils Noah. Et laisse entendre que son prochain disque en novembre sera aussi le dernier.

"C’est ma dernière interview. Je quitte le business. J’ai fait l’album parfait et je peux m’en aller au sommet."  Ainsi conclut Michael Bublé l’entretien que vient de publier l’édition du week-end du quotidien britannique "The Daily Mail". Faut-il le croire ? Deux ans après "Nobody But Me",  le crooner canadien âgé de 43 ans publiera le 16 novembre prochain "Love", un nouvel opus qui pourrait donc être le dernier. 


Cette décision, dont il est trop tôt pour dire si elle est définitive, trouve son origine dans le drame personnel qu’il vient de traverser. Le 5 novembre 2016, le chanteur et son épouse, l’actrice argentine Louisa Lopilato, apprenaient que Noah, leur fils aîné alors âgé de 3 ans, souffrait d’un cancer du foie. "Toute ma perception de la vie a radicalement changé", explique aujourd’hui Michael Bublé.

Le diagnostic de mon fils m’a fait réaliser à quel point il était stupide de s’inquiéter des choses qui n’ont pas d’importanceMichael Bublé

"J’avais envie de mourir, je ne savais même plus comment respirer", poursuit le chanteur. "Ma femme a vécu la même chose et même si je croyais que j’étais été le plus fort de nous deux, je ne l’étais pas. Ma femme était... Excusez-moi mais je n'arrive pas à terminer ma phrase", s'arrête-t-il, sous le coup de l'émotion. "Disons que nous avons découverts qui nous étions vraiment à travers cette épreuve."


D’après les médecins, le petit Noah est aujourd’hui tiré d’affaire. Le couple, qui a eu un autre fils, Elias, en janvier 2016, a accueilli cet été une petite fille, baptisée Vida. Tous les deux font désormais de leur famille leur priorité absolue. Quitte donc à délaisser leur carrière respective.

"Le diagnostic de mon fils m’a fait réaliser à quel point il était stupide de s’inquiéter des choses qui n’ont pas d’importance", assure Michael Bublé. "J’ai décidé de ne plus jamais lire mon nom dans les journaux, de ne plus jamais lire une critique. Et je ne l’ai pas fait depuis. J’ai décidé de ne plus jamais aller sur les réseaux sociaux. Et je ne l’ai pas fait depuis." De là à vraiment arrêter de chanter ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter