"C'est une honte" : le cri du cœur de Patrick Stewart ("Star Trek : Picard") contre le Brexit lors du Comic Con Paris

People

Toute L'info sur

Brexit : goodbye United Kingdom

COUP DE GUEULE - L'interprète du capitaine Jean-Luc Picard a profité du panel consacré à la prochaine série Amazon Prime Video, dimanche 27 octobre, pour délivrer un puissant message à l'attention de tous les Européens.

Les échanges ont été passionnés, drôles et engagés. Mais les spectateurs du Comic Con Paris venus assister au panel consacré à la série "Star Trek : Picard", disponible sur Amazon Prime Video le 24 janvier, sont repartis avec une dernière tirade aussi puissante qu'inattendu. 

Celle délivrée par Sir Patrick Stewart, attendu comme le Messie par une foule de 1300 personnes désireuses d'en apprendre plus sur les prochaines aventures du Capitaine Jean-Luc Picard. Après de chaleureux applaudissements, le comédien britannique de 79 ans a demandé à reprendre la parole en toute fin de conférence pour conclure sur un sujet qui n'avait rien à voir avec la raison de sa venue dans la capitale française.

Je veux que vous sachiez que bien plus de la moitié de la population du Royaume-Uni veut rester dans l'Union européenne- Sir Patrick Stewart

"Ce week-end a été une expérience amère", lance-t-il. Phrase un peu déconcertante qu'il explique par la suite, tout en se tenant debout face à l'assemblée. "Je suis gêné de me tenir là devant vous, représentant un pays qui cherche à briser cette connexion inestimable. J'ai participé à la manifestation qui a rassemblé un million de personnes samedi dernier à Londres. Je veux que vous sachiez que bien plus de la moitié de la population du Royaume-Uni veut rester dans l'Union européenne", a-t-il déclaré à propos du Brexit. Le 19 octobre, le comédien était en tête de cortège à côté du maire de Londres Sadiq Khan, selon des photos publiées par le DailyMail.

C'est une honte que des individus dans mon pays essaient de nous séparer- Sir Patrick Stewart

"Le mur de Berlin est tombé, l'Union soviétique a mis fin à sa domination et son contrôle sur de nombreuses autres nations, l'apartheid a pris fin en Afrique du Sud. L'Accord du vendredi saint a réuni, même s'il y a encore des problèmes, l'Irlande et l'Irlande du Nord. L'Union européenne fait partie de ce mouvement et c'est une honte que des individus dans mon pays essaient de nous séparer. C'est tout", a-t-il conclu avant que sa partenaire de jeu, la comédienne américaine Michelle Hurd, "ne s'excuse" pour ce qui se joue actuellement dans son propre pays.

Lire aussi

Plus de trois ans après le référendum où les Britanniques ont voté à 52% pour quitter l'Union européenne, la question du Brexit est loin d'être réglée. Les députés doivent voter lundi sur la motion du Premier ministre Boris Johnson pour déclencher des élections anticipées, qui se tiendraient le 12 décembre. Le leader conservateur espère d'ici là faire adopter par le Parlement les textes nécessaires à la mise en oeuvre de l'accord qu'il a décroché il y a dix jours à Bruxelles, rappelle l'AFP.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter