Bilal Hassani, Johnny, Britney Spears… Quand les chanteurs se trompent de ville lors d'un concert

People

BOULETTE - "Ça va Roubaix ?", a lancé Bilal Hassani lors d'un concert à... Dunkerque. Un moment gênant pour le jeune chanteur, mais que d'autres ont vécu avant lui.

Moment gênant devant ses fans. Vendredi dernier, Bilal Hassani a salué Roubaix alors qu'il se trouvait devant le public ... dunkerquois. Pendant qu'il interprétait son morceau "Roi", son titre de l'Eurovision 2019, le jeune chanteur a interpellé la salle en lançant : "Ça va Roubaix ?". 

Devant les rires des spectateurs, il est immédiatement allé vérifier l'information auprès de son équipe, avant de se rattraper avec humour : "Il s’avère que ce soir, on est bien à Dunkerque et que j’ai dit n’importe quoi ! Je vous prie de m’excuser, tous les Dunkerquois !".

Lire aussi

Mais que Bilal Hassani se rassure, il n'est pas le premier à vivre pareille mésaventure... D'autres chanteurs, et pas des moindres, ont commis une telle erreur géographique avant lui. En 2012, Johnny Hallyday avait ainsi également confondu deux villes. Lors d'un concert au zénith de Saint-Etienne, acclamé par plusieurs milliers de spectateurs dans une ambiance survoltée, le taulier avait salué à deux reprises Clermont-Ferrand. Devant un public qui ne semblait pas tellement se rendre compte de la boulette, un membre de son équipe était venu l'avertir. Le rockeur, alors âgé de 69 ans, avait justifié sa faute en évoquant la multitude de villes traversées lors de sa tournée.

Certains sont des spécialistes lorsqu'il s'agit de commettre des erreurs comme celles-ci. Britney Spears n'en est pas à son coup d'essai. Lors d'un concert en 2018, la chanteuse américaine avait lancé à son public : "Ça va Birmingham ?" alors qu'elle se trouvait à Blackpool. Récoltant quelques huées des spectateurs, elle avait vite rectifié le tir en évoquant son émotion. Quelques semaines plus tard, rebelote ou presque. Cette fois, elle s'était illustré en demandant "On est où ?" à l'un de ses danseurs, avant de lancer l'air de rien "Salut, la Brighton Pride !", ce qui avait beaucoup amusé les 57.000 personnes présentes. En 2009 déjà, elle avait salué Londres alors qu'elle se produisait à Manchester.

Certaines erreurs comme celle-ci peuvent, parfois, engendrer des drames. C'est le cas pour le rappeur Jul. Lors d'un concert en décembre 2015, sa prestation a dégénéré lorsqu'il a lancé au public "Vive Marseille" alors qu'il se trouvait à Valenciennes. L'erreur du rappeur a provoqué une rixe au sein du public. Bilan : un blessé grave, deux coups de couteau ayant été portés à la jambe d'un jeune homme de 26 ans lors du mouvement de foule.

Lire et commenter