Cannabis, l’âne de Michèle Torr, expulsé de sa résidence à cause de ses braiements

Cannabis, l’âne de Michèle Torr, expulsé de sa résidence à cause de ses braiements

QUERELLE DE VOISINAGE - L’animal de la chanteuse faisait trop de bruit pour les habitants de Bormes-les-Mimosas qui se sont fendus de lettres de menace. La bête ne finira pas l'été dans la résidence.

C’est une querelle de voisinage un peu particulière à laquelle est liée l'ancienne star de la chanson. Depuis le début du printemps, l’âne de Michèle Torr vivait paisiblement dans la résidence du Cap Bénat, à Bormes-les-Mimosas, dans le Var.

Malheureusement pour lui et pour sa propriétaire, l’animal, répondant au nom de Cannabis, ne pourra pas y finir l’été. D’après nos confrères de Var Matin, les voisins, ne supportant plus ses braiments intempestifs, ont en effet envoyé plusieurs lettres de menaces.

"Moutons humains"

L’âne a été contraint de déménager de la belle résidence pour arriver dans une pépinière aux côtés de trois autres animaux.

Dans le voisinage, certains ont pourtant pris la défense de l'ongulé. Un voisin favorable à la cause de Cannabis s’est ainsi fendu d’une lettre pour critiquer les "moutons humains" qui  ont empêché la bête de rester sur place.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Mort de VGE : l'ancien Président sera enterré à Authon ce samedi

Non, l'application TousAntiCovid ne sera pas indispensable pour entrer dans un supermarché

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

Un troisième mystérieux monolithe de métal découvert, en Californie cette fois

EN DIRECT - Covid-19 : 12.600 nouveaux cas ces dernières 24 heures, la baisse se poursuit

Lire et commenter