"Ne dites pas que c'était un être mauvais" : Cara Delevigne recadre une actrice qui a osé critiquer Karl Lagerfeld

"Ne dites pas que c'était un être mauvais" : Cara Delevigne recadre une actrice qui a osé critiquer Karl Lagerfeld

PAS CLASSE ? – Alors que de nombreuses personnalités ont rendu hommage à Karl Lagerfeld, l'actrice de la série "The Good place" Jameela Jamil a préféré dénoncer des travers du couturier décédé le 19 février dernier, "pas la meilleure personne" selon elle. Une sortie qui a attristé Cara Delevinge.

A contre-courant. Alors que les hommages à Karl Lagerfled se succèdent depuis sa mort, le 19 février dernier, la comédienne et présentatrice britannique Jameela Jamil a choisi de relayer un article revenant sur les dérapages du couturier, qui avait notamment déclaré en 2009 que personne ne voulait voir des femmes rondes dans la mode. L'actrice de la série "The Good place" en a profité pour rappeler que Karl Lagerfeld n’était pas un ange. 

"Je suis content que quelqu'un l'ait dit. Même si c'est un peu tôt. Un homme impitoyable, misogyne et phobique des gros ne devrait pas être affiché partout sur Internet comme un saint disparu trop tôt. Certes talentueux, mais pas la meilleure personne," a-t-elle déclaré sur son compte Twitter, l'actrice connue pour son rôle de Tahani Al Jamil dans la série "The Good Place" aux côtés de Kristen Bell. 

Toute l'info sur

La mort de Karl Lagerfeld

Lire aussi

Il n’était pas un saint, c’est un être humain comme nous tous qui avons commis des erreurs - Cara Delevigne

Très choquée, Cara Delevigne est montée au créneau pour prendre la défense du couturier dont elle a été la muse. "Chacun a sa propre opinion et j'ai ressenti le besoin d'exprimer la mienne. Tout ce que je veux, c'est que tout le monde s'aime, quoi qu'il en soit. (…) Toutes ces choses auraient dû être dites lorsqu'il était en vie, et non pas le lendemain de sa mort," a estimé le mannequin sur son compte Twitter. "Il n’était pas un saint, c’est un être humain comme nous tous qui avons commis des erreurs et nous devrions tous avoir la chance d’être pardonnés pour cela. (...) Ne dites pas que c'était un être mauvais, c’est injuste," a continué Cara Delevingne. 

"Mais Cara, ses mots cruels ne vous ont pas été adressés parce que vous êtes maigre, blanche et incroyablement privilégiée. Donc, vous ne ressentez pas la douleur de son mauvais comportement. Il n'y a jamais de bon moment pour en parler vraiment. Tellement de gloire pour quelqu'un qui a donné de nombreux coups… Je suis désolée", lui a rétorqué Jameela Jamil.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉOS - Vaccin : les réponses d'Emmanuel Macron aux questions des jeunes sur Instagram et TikTok

Vacances : à quoi ressemble un camping de luxe dans le Sud de la France ?

EN DIRECT - Troisième dose de vaccin : le gouvernement annonce un arbitrage "la semaine prochaine"

EN DIRECT - JO de Tokyo : les Bleus du volley tiennent tête à la Pologne

VIDÉO - Les vaccinés, aussi contagieux que les non-vaccinés ? Les précisions du Pr Bréchot

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.