Céline Dion a embrassé Katy Perry (et elle a aimé ça)

People
DirectLCI
BIG BISOU - La chanteuse canadienne n'a pas résisté à l'envie de mordre sa collègue américaine, venue à l'after party du Met Gala lundi 6 mai déguisée en... hamburger. L'instant a été capturé par les photographes présents et les caméras de TMZ qui n'en ont pas manqué une miette.

Vous pensiez avoir tout vu du Met Gala ? C'était sans compter sur Céline Dion et Katy Perry qui ont continué à s'amuser avec les médias une fois l'événement terminé. Alors qu'elles jouaient les prolongations lors de la même après-soirée, les deux chanteuses ont offert aux caméras un baiser aussi inédit qu'incongru au regard de la tenue de l'Américaine.


Venue sur le tapis rouge avec une robe chandelier, littéralement surmontée d'ampoules, elle a ensuite opté pour un costume de hamburger qui n'a pas manqué d'attirer l'attention de Pepe Muñoz, le jeune danseur désormais indissociable de la Québécoise. 

"Regarde, c'est Katy Perry", lance l'Espagnol à son amie qui tentait de répondre aux questions de TMZ. Dans le brouhaha ambiant, on distingue quand même l'Américaine appeler Céline Dion "Céline Dijon" avant de poser ses lèvres sur celles de la diva pour un chaste bisou. Après ça, on n'entend absolument rien si ce ne sont les cris des photographes à qui la moutarde est sacrément montée au nez. 

J'ai embrassé un hamburger et j'ai aimé çaCéline Dion sur Twitter

Pas peu fière de ce moment, Céline Dion a partagé la photo du bisou avec une légende des plus adéquates. "J'ai embrassé un hamburger et j'ai aimé ça", a-t-elle écrit, citant les paroles du titre de Katy Perry "I Kissed a girl" - "j'ai embrassé une fille et j'ai aimé ça". L'histoire ne dit pas si elles ont poursuivi la soirée autour d'une bonne plâtrée de frites.

Cette séquence va dans le sens de la nouvelle Céline Dion que dévoile la chanteuse depuis la disparition de son époux. Plus fantasque, plus libérée et surtout sans filtre. "J'ai commencé à vivre", martèle à chaque interview la toute jeune quinqua, bien décidée à ne pas se faire dicter ses règles de conduite. Car désormais, elle aussi le vaut bien.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter