Ces bébés n’auraient jamais pu naître sans George Michael

People

Toute L'info sur

Mort de George Michael

CADEAU DU CIEL – Depuis le décès de l’icône pop à l’âge de 53 ans le jour de Noël, les témoignages se multiplient au sujet de sa générosité. Deux femmes ont notamment raconté comment il avait payé pour leur insémination artificielle, permettant à l'une d'entre elles de devenir mère.

Il n’avait pas d’enfant lui-même mais la famille était quelque chose de sacré pour George Michael. Très proche de sa mère et de ses filleuls, le chanteur britannique a permis à plusieurs foyers d’accueillir un nouveau-né. Des actes de générosité dont il ne s’est jamais vanté mais dont les bénéficiaires sont aujourd’hui fiers de pouvoir partager. Il y a six ans, Jo Maidment expliquait sur le plateau de This Morning, sur ITV, que la sécurité sociale britannique refusait de lui payer son traitement pour l'aider à concevoir car son mari avait déjà une fille. "Deux jours plus tard, j'étais chez moi et j'ai reçu un appel de l'assistant personnel d'un homme d'affaires qui voulait me donner de l'argent pour un cycle de fécondation in-vitro", a-t-elle raconté lors de son retour dans l'émission mardi.

"Je ne l'ai pas cru au début et ça m'a pris quelques jours pour répondre oui parce que je n'étais pas venue à la télévision pour ça", a-t-elle ajouté. Ce qui l'a convaincue d'accepter ? "L'assistante nous a dit que cet homme voulait vraiment qu'on ait un bébé". Mais la jeune femme fait une fausse couche et "reçoit des fleurs de l'assistante et de cet homme". Après un nouvel essai, la petite Betsy naît en 2012. Ce n'est que quelques semaines plus tard que Jo découvre l'identité de son mystérieux donateur. "En rentrant à la maison, il y avait un énorme bouquet de fleurs. J'ai lu la carte", a-t-elle poursuivi. Une carte signée "George Michael". Avec son mari, ils ont gardé l'anonymat du chanteur jusqu'à ce mardi.  

Voir aussi

La veille de l'annonce de la mort de George Michael, la fillette née grâce à son don était en train de danser sur "Last Christmas". "J'étais vraiment bouleversée quand je l'ai appris parce que je ne pourrais jamais le remercier. Mais Betsy saura toute l'histoire quand elle sera assez grande", a assuré Jo.

L'histoire de Lynette Gillard ressemble beaucoup à celle de Jo. En 2008, elle participe au jeu "Deal or no deal", la version britannique de "A prendre ou à laisser", et évoque les difficultés de son couple face au coût élevé des fécondations in vitro. Au lendemain de la diffusion de l'épisode, Lynette reçoit elle aussi un coup de téléphone indiquant qu'un inconnu, touché par son histoire, souhaitait lui faire don de 9000 livres sterling, soit 10.500 euros. "On m'a dit que j'avais besoin de tests sanguins pour vérifier mon système immunitaire et comprendre pourquoi toutes les FIV avaient échoué jusque-là. Mais je n'aurais jamais pu me les payer sans George", a raconté la jeune femme de 38 ans au DailyMail.

Il nous a donné de l'espoir- Lynette, à qui George Michael a fait un don anonyme de 9000 livres sterling pour sa FIV

"Maintenant, grâce à lui, j'ai fait ces tests et la prochaine fois les médecins me mettront sous stéroides une fois que l'embryon sera implanté. Il nous a donné de l'espoir", a-t-elle insisté. Ce n'est qu'au lendemain de la mort de l'icône pop que le couple apprend qu'il s'agit de leur mystérieux mécène, dans un tweet de l'ancien animateur de l'émission. "Une femme dans "Deal or no deal" nous a dit qu'elle avait besoin de 15.000 livres sterling pour son traitement FIV. George Michael a téléphoné en secret le lendemain et lui a donné 15.000 livres sterling", a écrit Richard Osmond. La somme diffère mais les personnages sont bien les mêmes.

"Faire quelque chose de si généreux pour un étranger vu à la télévision, je n'y crois pas. Je me réveille chaque jour en pensant que je suis dans un rêve", s'est-elle enthousiasmée. Avec son mari Nathan, Lynette a fait 650 km pour déposer des fleurs devant la maison où George Michael a trouvé la mort. "Je suis tellement reconnaissante pour ce qu'il a fait. Je ne l'oublierai jamais. Il a complètement changé nos vies et c'était un jour très triste de venir déposer des fleurs ici", a-t-elle encore dit. Si leur enfant n'a pas encore été conçu, il naîtra avec les plus grands tubes du chanteur dans la salle d'accouchement. Et il a déjà un deuxième prénom. George, évidemment. 

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter