Cette fois, c’est sûr, Dwayne Johnson ne prendra pas la place de Donald Trump en 2020

People
RECONVERSION - Depuis plus d’un an, l’acteur américain Dwayne Johnson laissait planer la rumeur d’une éventuelle candidature à la Maison Blanche en 2020. Il l’enterre définitivement à l’occasion de la sortie de "Skyscrapper".

Il va continuer à sauver le monde… au cinéma. A l’été 2016, l’acteur américain Dwayne Johnson, alias The Rock, faisait sensation en laissant entendre qu’il pourrait quitter son métier pour se présenter à la présidence des Etats-Unis dans un futur proche, pourquoi pas même en 2020. "Je ne peux pas nier que l’idée d’être gouverneur ou président est séduisante", disait-il alors au mensuel masculin "GQ". "Ce serait une opportunité d’influencer réellement et à l’échelle du monde le quotidien des gens." Un match Trump-Johnson dans les urnes ? Plus fort qu'un blockbuster !


A l’époque, des fans enthousiastes lancent le hashtag #PresidentRock et même un site baptisé Dwayneforpresident.com. Dans les médias américains, des spécialistes jugent ses chances réelles. Ronald Reagan n'a-t-il pas été élu en 1980 alors qu'il était moins populaire que ne l'est aujourd'hui la vedette de "Jumanji" ? Après l’élection de Donald Trump, en novembre, l’acteur le mieux payé d'Hollywood remet le couvert. "Je considère la question à 100%", assure-t-il à "Variety", tout en temporisant un poil. "Si l'on regarde mon agenda, avec ce qui est en cours et des tournages prévus jusqu'à 2019 et 2020, ça court jusqu'à 2021, donc ça semble réaliste de considérer que cela se fera en 2024."

Dans un nouvel entretien accordé à "Vanity Fair" à l’occasion de la sortie du film d’action "Skyscrapper", le comédien enterre définitivement l’hypothèse d’un face à face avec l’actuel locataire de la Maison Blanche. "Malheureusement ça n’arrivera pas en 2020. C’est un job qui nécessite des années de travail et d’expérience”, explique Johnson, 44 ans. "J’ai tellement de respect pour cette fonction. C’est quelque chose que je considère sérieusement. Mais j’ai besoin de temps et d’apprendre." Rappelons que Donald Trump n’avait aucune expérience politique avant de devenir président. 


The Rock aurait-il bluffé pour se faire de la pub ? Son ami Hiram Garcia, par ailleurs patron de Seven Bucks, la société de production de l’acteur, affirme que non. "Les gens ont demandé à Dwayne de se présenter et il s’est mis à y réfléchir sérieusement", explique l’intéressé, toujours dans "Vanity Fair". "C’est quelqu’un qui aime les gens (…) Lorsque nous discutons de l’hypothèse d’une candidature à la présidence, il ne l’aborde jamais à la légère parce qu’il respecte ce travail, il respecte les gens et il respecte ce que ça nécessite pour y arriver." Rendez-vous en 2024 ?

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter