Charles Aznavour est mort d'un "œdème aigu pulmonaire", révèle son autopsie

People
CIRCONSTANCES - Une autopsie a été conduite ce mardi matin sur la dépouille de Charles Aznavour afin de connaître avec précision les circonstances de sa mort. Elle révèle que le chanteur, dont le corps se trouvait allongé dans la baignoire de sa salle de bain, a succombé à une défaillance cardio-respiratoire causée par un œdème aigu pulmonaire.

Le corps de Charles Aznavour, qui s'est éteint dans la nuit du dimanche 30 septembre au lundi 1er octobre à son domicile de Mouriès (Bouches-du-Rhône), a fait l'objet ce mardi matin d'une autopsie à Nîmes. Dans un communiqué de presse diffusé en fin de matinée, le procureur de Tarascon Patrick Desjardin annonce que sa mort est consécutive à un "œdème aigu pulmonaire responsable d'une défaillance cardio-respiratoire qui s'est révélée $etre au-dessus de toute ressource thérapeutique". Alors que le texte révèle que le chanteur se trouvait "allongé dans la baignoire de la salle de bain" attenante à sa chambre, "l'hypothèse d'une noyade consécutive à un malaise a pu être formellement écartée", la mort étant "bien naturelle".


Si "le caractère suspect du décès peut être écarté", avait déjà prévenu lundi le magistrat, ce dernier avait toutefois estimé nécessaire de faire appel au légiste afin de connaître les circonstances de la mort "avec précision". Âgé de 94 ans, Charles Aznavour, plus de 70 ans de carrière au compteur, s'était déclaré récemment en grande forme sur le plateau de "C à vous", disant se sentir "très vivant". Il racontait même vouloir "chanter jusqu'à 100 ans", "vivant", "sur scène", "fringant", "comme aujourd'hui". Son médecin, Jean Abitbol, a également indiqué à LCI qu'il était "en pleine forme".

Un optimisme partagé par son ami Michel Leeb. L'humoriste, qui lui rendait encore visite ce dimanche dans sa maison des Alpilles, a ainsi raconté à LCI qu'il était "en face de quelqu'un en pleine forme".

 Preuve que les indicateurs étaient au vert, Charles Aznavour revenait, après s'être fracturé l'humérus gauche au printemps, de deux concerts au Japon. Et il s'apprêtait à reprendre une tournée de plusieurs dates en France, à l'automne. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Charles Aznavour : l'adieu au dernier géant de la chanson française

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter