"Choqué et effrayé" : le rappeur ASAP Rocky raconte le déroulé de la rixe qui l'a conduit devant un tribunal suédois

People
TÉMOIGNAGE - Au deuxième jour de son procès pour violences à Stockholm, jeudi 1er août, le rappeur américain a été invité à prendre la parole devant le juge. Il a reconnu avoir donné un coup mais affirme avoir tout fait pour éviter le conflit.

Il a plaidé non coupable dès l'ouverture de son procès. Alors au moment de prendre la parole devant le tribunal de Stockholm jeudi 1er août, ASAP Rocky a livré sa version des faits qui lui valent aujourd'hui d'encourir jusqu'à deux ans de prison. Le rappeur américain, en tenue verte de détenu, s'est exprimé de manière calme à la barre. "J'ai été choqué et effrayé", a-t-il dit de ce 30 juin qui s'est soldé par une bagarre dans les rues de la capitale suédoise.


"Nous avons essayé de nous éloigner, quand nous nous sommes éloignés nous avons été suivis", a-t-il raconté, selon des propos relayés par l'AFP. Il a également indiqué que le comportement "intrépide" de la victime lui a fait peur.  Le jeune homme de 30 ans a toutefois reconnu avoir "jeté" sa victime à terre avant de lui "donner un coup de pied au bras" - dans le but de venir en aide à son garde du corps, pris à partie par le plaignant et son ami.

Sur un enregistrement amateur retransmis mardi devant le tribunal, ASAP Rocky met au sol un jeune homme puis le frappe avec deux de ses codétenus. Des vidéos postées par le rappeur sur son compte Instagram la veille de son arrestation le 3 juillet le montrent en train de demander à plusieurs reprises à deux hommes de cesser de le suivre. Son avocat insiste d'ailleurs sur le fait que son client a agi en situation de "légitime défense". Le parquet, lui, plaide l'acte volontaire.

Je veux que mon nom soit blanchiASAP Rocky

Jeudi, la défense a remis en cause la version et la fiabilité des faits racontés par la victime, un Afghan de 19 ans qui dit avoir été "frappé" par quatre personnes. "Deux (d'entre elles) ont essayé de me couper avec du verre", avait-t-il déclaré en persan, à l'issue de la première journée d'audience. Le procès doit se poursuivre jusqu'à vendredi mais pourrait être prolongé d'après le juge, le tribunal n'ayant pas encore entendu de témoins. La justice suédoise pourrait mettre le verdict en délibéré et statuera sur la libération ou le maintien en détention d'ASAP Rocky dans l'attente de la décision. 

Incarcéré depuis le 5 juillet, ASAP Rocky, dont le sort a mis en émoi les Etats-Unis, Donald Trump s'impliquant personnellement dans le dossier, s'est adressé directement au juge. "J'ai passé un mois en Suède. C'est ma cinquième ou sixième fois ici. J'ai vu l'architecture la plus belle et les choses pas si jolies... Ce que je veux, c'est la justice. Je veux que mon nom soit blanchi. Justice pour tous", a-t-il lancé selon TMZ

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter