Chris Brown a enfin quitté les Philippines

People
DÉNOUEMENT - Chris Brown a enfin pu reprendre sa tournée mondiale. Après être resté deux jours bloqué aux Philippines, le chanteur a quitté le territoire.

La mésaventure de Chris Brown prend fin. Le chanteur a enfin quitté les Philippines, où il était retenu depuis deux jours. L'artiste, de passage à Manille dans le cadre de sa tournée mondiale, ne pouvait pas quitter le territoire suite à la plainte d'une secte chrétienne, Igle­sia ni Cristo (Église du Christ). Cette dernière accusait ainsi Chris Brown d'escroquerie, alors qu'il avait annulé un concert le 31 décembre après avoir perdu son passeport. L'organisation religieuse avait ainsi saisi la justice en affirmant que le jeune homme avait encaissé un million de dollars sans jamais avoir pointé le bout de son nez au Philippine Arena, dont elle est propriétaire.

"Manille, c'était sympa !"

Dans des vidéos postées sur Instagram , désormais supprimées, Chris Brown avait dévoilé son incompréhension face à toute cette histoire. Il en avait même appelé au président des Etats-Unis, Barack Obama. Finalement, les choses se sont arrangées pour l'artiste qui a été autorisé à s'envoler hors des Philippines, à bord de son jet privé. Elaine Tan, porte-parole à l'immigration, a révélé à l'AFP qu'il avait ainsi obtenu un certificat "assurant qu'il n'avait aucune obligation légale envers les Philippines et qu'il était libre de partir".

Fou de joie de reprendre sa tournée, Chris Brown a annoncé la bonne nouvelle à ses fans sur les réseaux sociaux. "Manille, c'était sympa. Je vous aime tous ! C'est la fête ce soir !", a-t-il lancé dans une vidéo postée sur Twitter . Le chanteur américain, âgé de 26 ans, a également donné rendez-vous à ses fans à Macao, en Chine, où il se produira ce vendredi soir.

A VOIR AUSSI >> Chris Brown supplie les Philippines de le laisser quitter le pays et appelle Barack Obama à l'aide

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter