Accusé de violence, Chris Brown s'en prend à la police sur Instagram

People
ÉNERVÉ - Le chanteur américain Chris Brown, accusé d'avoir pointé une arme sur le visage d'une de ses convives lors d'une fête, s'attaque à la police dans trois vidéos postées sur Instagram, et n'hésite pas à les provoquer alors que les autorités encerclent sa maison.

Chris Brown fait encore parler de lui pour des excès de violence.  Le rappeur et ex-petit ami de Rihanna est soupçonné d'avoir menacé, arme à feu à la main, l'une de ses invités lors d'une fête organisée à son domicile. La police de Los Angeles a indiqué avoir envoyé des agents de la division d'homicides et vols vers la maison du chanteur, après avoir reçu l'appel de la jeune femme "demandant de l'aide" vers 3h du matin, heure locale.


C'est plusieurs heures plus tard que Brown a publié, depuis chez lui, trois vidéos sur Instagram dans lesquelles il dénonce les violences policières contre les Noirs. "Vous devez arrêter ce jeu où vous faites de moi le Méchant ici, comme si je devenais fou. Ce n'est pas le cas", affirme le chanteur en colère. Alors que la police semble avoir encerclé sa maison selon le site américain TMZ, il continue de s'en prendre aux forces de l'ordre sur le réseau social : "Quand vous allez recevoir le mandat (de perquisition), vous allez monter (chez moi) et vous n'allez rien trouver, bande d'idiots. Vous êtes le pire gang du monde, vous la police".

Un sac rempli d'armes balancé

Toujours selon TMZ, Chris Brown a balancé un sac rempli d'armes et de drogues depuis chez lui, et vers la police. Ce n'est pas la première fois que le rappeur a des démêlés avec la justice, en 2009 il a été condamné pour avoir frappé Rihanna, sa petite-amie de l'époque, avant la cérémonie des Grammy Awards 2009. Impliqué dans des bagarres en 2012 et 2013,  il a plaidé coupable en 2014 après avoir agressé un homme devant un hôtel de Washington. Plus tôt cette année, il a été accusé d'avoir été violent contre une femme à Las Vegas.


Accusé de fraude l'an dernier aux Philippines pour n'avoir pas donné un concert, il avait de nouveau exprimé sa colère sur Instagram, tout en attendant de quitter le pays. Enfin, en mai dernier, il a été éjecté de son propre avion privé par le pilote, après avoir fumé de la marijuana pendant le voyage.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter