Cinq femmes accusent le célèbre humoriste américain Louis C.K "d'inconduites sexuelles"

Cinq femmes accusent le célèbre humoriste américain Louis C.K "d'inconduites sexuelles"

DirectLCI
TRANSGRESSION - Alors que l'avant-première new-yorkaise de son nouveau film "I Love You, Daddy" a été annulée à la dernière minute, une enquête du "New York Times" révèle que le célèbre humoriste Louis C.K. se serait masturbé devant cinq femmes.

Le comédien Louis C.K., un des comiques les plus appréciés aux Etats-Unis, a brusquement annulé ce jeudi soir l'avant-première new-yorkaise de son nouveau film "I Love You, Daddy", qu'il réalise et dans lequel il joue, les responsables de l'événement évoquant sobrement "des circonstances inattendues". Aucun commentaire du côté de l'intéressé mais Louis C.K. a également annulé à la dernière minute sa venue sur le plateau du Late Show de CBS avec Stephen Colbert. 


Alors pourquoi un tel revirement ? Un article du New York Times publié ce jeudi soir a mis le feu aux poudres. Il rassemble les témoignages de cinq femmes qui l'accusent "d'inconduites sexuelles". Louis C.K. se serait masturbé devant ses victimes, ou alors lors de conversations téléphoniques. Des témoignages qui ont été confirmés par des témoins.

J'étais stupéfaite mais je ne savais pas comment y mettre finUne comédienne accusant Louis C.K.

Le premier témoignage est celui de deux comédiennes qui ont rencontré le showman en 2002, à Aspen. Ce dernier les invite à boire un verre dans sa chambre d'hôtel et, à peine à l'intérieur, leur demande s'il peut "sortir son pénis", raconte le New York Times. "On pensait que c'était une blague et on a ri, et puis il l'a vraiment fait", racontent-elles. "Il a enlevé tous ses vêtements et a commencé à se masturber".


L'année suivante, en 2003, une autre comédienne appelle Louis C.K. pour l'inviter à l'un de ses spectacles. Très rapidement, leur conversation prend des détours personnels et inappropriés. Le comédien, la voix douce et la respiration lourde, lui fait part de ses fantasmes. Et là, elle a réalisé qu'il se masturbait. "J'étais stupéfaite, mais je ne savais pas comment y mettre fin", dira-t-elle. "J'ai eu très honte".

J'avais vingt ans, il a abusé de son pouvoirUne autre victime de Louis C.K

Autre témoignage, celui d'une actrice et productrice à qui Louis C.K. a demandé s'ils pouvaient aller dans sa loge pour pouvoir se masturber devant elle. Abasourdie et en colère, la jeune femme a catégoriquement refusé, soulignant au passage qu'il avait une fille et une femme enceinte. "Son visage est devenu rouge", se souvient-elle, "et il m'a dit qu'il avait des problèmes".


Une cinquième femme, qui a parlé sous couvert d'anonymat pour protéger sa famille, a aussi des souvenirs troublants d'un incident avec le comédien. À la fin des années 90, alors qu'elle travaillait sur le "Chris Rock Show", Louis C.K. lui aurait demandé à plusieurs reprises de le regarder se masturber. "J'avais vingt ans, il a abusé de son pouvoir", a-t-elle déclaré.

Les blagues sur la masturbation, partie prenante de ses spectacles

Les méfaits présumés de Louis C.K avaient déjà été abordés publiquement par des comédiennes, notamment Roseanne Barr, qui en avait parlé ouvertement en 2016 dans Vanity Fair. "J'ai entendu tant d'histoires. Pas seulement lui, mais beaucoup d'entre eux. C'est juste une merde que les femmes doivent supporter", avait-elle déclaré à l'époque.


Comble de l'ironie, ce type de comportement a été le fond de commerce de Louis C.K., pourfendeur de l'hypocrisie masculine dans ses spectacles, où il faisait rire le public en évoquant ses propres défauts sur le plan sexuel, discutant tranquillement de masturbation et la mimant abondamment.


Mais aujourd'hui, l'humoriste se mure dans le silence. "Louis ne répondra à aucune question", a écrit son agent dans un courriel mardi soir. En guise de défense, le comédien avait juste lancé en septembre lors d'un entretien avec le New York Times: "Je ne vais pas répondre à ce genre de choses parce que ce sont des rumeurs", a-t-il dit. "Si vous participez réellement à une rumeur, vous la rendez plus grande, et vous la rendez réelle."

Plus d'articles

Sur le même sujet