Cocorico ! Maëva Coucke est déjà qualifiée pour le top 30 de Miss Monde

People
WELL DONE - Miss France 2018 a décroché la première place du top 30 en remportant le Top Model Challenge, mardi 20 novembre, à Sanya, en Chine. De très bon augure avant l'élection qui se tiendra le 8 décembre.

Elle est arrivée plus tard que les autres en Chine. Mais ça ne lui a visiblement pas porté préjudice. Maëva Coucke a été désignée Miss World Top Model lors de la première épreuve qualificative pour le reste de la compétition. Miss France 2018 est ainsi la première des 120 candidates à la couronne de Miss Monde à avoir assuré sa place dans le top 30 de cette édition qui s'annonce déjà très disputée.


Notre Ch'ti a reçu son trophée de cristal des mains de Stephanie del Valle, Miss Monde 2016. Un prix qu'elle s'est empressée de présenter dans sa story Instagram. "Les amis, on vient de finir le Top Model Challenge et j'ai une bonne nouvelle : j'ai gagné ! Donc la France est le premier pays à se qualifier dans le top 30", s'enthousiasme la jeune femme de 24 ans face caméra. 

En vidéo

"J'ai gagné !" : Maëva Coucke annonce sa qualification pour le top 30 de Miss Monde

Les photos publiées par l'organisation Miss Monde sur son site montrent notre Miss France dans une robe bustier rouge, cheveux relevés en chignon, aux côtés des quatre autres membres du top 5  : l'Afrique du Sud (5e), la Corée (4e), le Sénégal (3e) et la République populaire de Chine (2e).

Peut-être qu'ils se disent qu'il est temps depuis 1953 de nous offrir une couronneSylvie Tellier, directrice générale de l'Organisation Miss France, y croit

"Sport", "talent" ou encore "multimédia", les épreuves se multiplieront jusqu'au jour de l'élection, programmée le 8 décembre. Le "Head to head Challenge", qui dépend uniquement du vote du public et offre une place dans le top 30, est toujours en cours. Si Maëva Coucke est assurée de poursuivre l'aventure, il ne faudra rien relâcher pour séduire les juges et l'organisation. Car Sylvie Tellier en est persuadée, 2018 peut être son année.  

"L'organisation de Miss Monde a vu la victoire d'Iris Mittenaere à Miss Univers, a vu qu'il y avait une véritable appétence des Français pour ce concours, et peut-être qu'ils se disent qu'il est temps depuis 1953 de nous offrir une couronne", a expliqué à LCI la directrice générale de l'Organisation Miss France avant cette première victoire de Maëva Coucke. "Je crois beaucoup aux signes", a-t-elle dit. "Cette année, la France est championne du monde.  Elle l'était en 1998, c'est l'année des 8. L'élection est un 8 décembre. Peut-être un signe ? Je l'espère pour elle". Nous aussi.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Miss France 2019 : le sacre de Vaimalama Chaves, Miss Tahiti

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter