Booba ne veut pas combattre en Tunisie : Kaaris s'énerve et l'insulte violemment

People

RIDICULE - La tension est (encore) montée d'un cran entre les deux rappeurs. Alors que Booba avait annoncé que le combat qui doit l'opposer à Kaaris aura lieu au mois de juin en Tunisie, ce dernier n'est pas d'accord sur le lieu.

Le torchon continue de brûler entre Booba et Kaaris. Les deux rappeurs qui se sont battus au duty free de l'aéroport d'Orly en août dernier, tentent depuis l'automne dernier d'organiser un véritable combat sur un ring, histoire de voir qui est vraiment le plus fort. Seul hic, ils n'arrivent - évidemment - pas à se mettre d'accord sur les conditions de ce face-à-face attendu de pied ferme par leurs fans respectifs. 

Alors que Kaaris annonçait jeudi dernier sur RMC qu'il avait signé un contrat pour combattre son ennemi sur un ring en Tunisie avec un cachet d'1 million d'euros par combattant, Booba n'est pas d'accord sur le lieu. Il refuse donc de signer le contrat arguant que ses fans ne pourront pas se rendre sur place facilement. 

De quoi rendre fou Kaaris, qui a posté une vidéo dans laquelle il dit tout le bien qu'il pense de Booba, qualifié de "s***pe bodybuildée". "Tu as demandé un contrat avec l’heure, le jour, la date et un grec. On t’envoie un contrat avec l’heure, le jour, la date et un grec, maintenant tu te chies dessus tu flippes, t’es une grosse s***pe et tout le monde le voit", a-t-il lancé très énervé. 

Lire aussi

"Moi aussi j’aurais préféré que ça se passe en Europe. Mais tu sais très bien qu’avec nos antécédents à Orly, aucun préfet n’aurait donné l’autorisation. C’est pour ça que dans ton contrat bidon, il y avait Belgique, Suisse etc… toi-même tu ne savais pas. Le promoteur, il a contacté mon avocat, il a lu le contrat et la Tunisie, c’était le meilleur compromis", a-t-il poursuivi. 

Karris en a ensuite rajouté une couche en publiant une photo de Booba dans son lit, avec en légende un dialogue imaginaire gratiné entre les deux artistes. La grande classe. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter