"Comme si Harvey Weinstein était assis sur ma poitrine" : Hugh Grant raconte son expérience du coronavirus

"Comme si Harvey Weinstein était assis sur ma poitrine" : Hugh Grant raconte son expérience du coronavirus

TEMOIGNAGE - Avec l’humour "so british" qui le caractérise, Hugh Grant a raconté à l’animateur Stephen Colbert son expérience du coronavirus, dès le mois de février dernier. L’acteur a notamment expliqué avoir eu l’impression "qu’un homme énorme était assis sur sa poitrine, genre Harvey Weinstein".

C’est la dernière célébrité en date à révéler son combat contre le Covid-19. Invité mardi soir dans le talk-show de l’animateur américain Stephen Colbert à l’occasion du lancement de la nouvelle série de HBO The Undoing, dans laquelle il donne la réplique à Nicole Kidman, l’acteur anglais Hugh Grant a révélé avoir contracté le virus en février dernier, en même temps que son épouse, Anna Elisabeth Eberstein.

Le héros de Coup de foudre à Notting Hill, qui a fêté ses 60 ans en septembre dernier, explique qu’il n’a pas été dépisté à l’époque. "J’ai passé un test sérologique il y a seulement un mois. J’ai toujours ces anticorps. Donc je sais que c’était le coronavirus, c’est devenu clair", raconte-t-il avant d’évoquer ses premiers symptômes. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

"Je passais par d’intenses phases de transpiration. C’était comme si je portais un poncho de sueur, c’était vraiment embarrassant", avoue-t-il avec le flegme qui le caractérise. "Ensuite mes globes oculaires ont triplé de volume et j’avais l’impression qu’un homme énorme était assis sur ma poitrine, genre Harvey Weinstein", a-t-il ajouté en référence au producteur déchu.

Lire aussi

Autre manifestation du virus : la perte d’odorat. "Je marchais dans la rue un jour et j’ai réalisé que je ne sentais plus rien. J’ai vraiment paniqué parce qu’à l’époque, on commençait à peine à parler de ce symptôme. Je me suis mis à sentir les fleurs dans la rue, et rien (...) Alors jai commencé à respirer les poubelles, j’avais même envie de respirer les aisselles des passants", se souvient-il. "Finalement je suis rentré à la maison et je me suis aspergé le Chanel 5 de ma femme sur le visage. Je ne pouvais toujours rien sentir mais je suis devenu aveugle !".

Aujourd’hui rétabli, Hugh Grant révèle que durant sa période de quarantaine, il s'est mis à jouer avec les poupées de ses deux fillettes lorsque ces dernières étaient couchées. "Il y avait Barbie et il y avait Elsa de La Reine des neiges, je crois. Elles ont eu une liaison. Je les ai prises en photo en train de s’embrasser et je les ai envoyées à des amis. Voilà le genre de choses qu’on fait en confinement !".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary-sur-Mer : un homme de 30 ans retrouvé mort, deux personnes toujours recherchées

VIDÉO - Fermeture des discothèques : le monde de la nuit entre colère et incompréhension

EN DIRECT - Covid-19 : Noël sans jauge, "c'est notre cap, notre objectif", assure Gabriel Attal

Le Covid, une simple bactérie ? Les autorités de Singapour démentent avoir dévoilé un "canular mondial"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.