Consacré superstar avec "Jump", Eddie Van Halen, le fondateur du groupe de hard rock, est décédé

Mort du légendaire guitariste Eddie Van Halen à 65 ans
People

RIP - Eddie Van Halen, le guitariste et fondateur du légendaire groupe de hard rock des années 1980 Van Halen, est mort ce mardi après "un long combat" contre le cancer. Il était âgé de 65 ans.

Une légende de la guitare s'en est allé. Eddie Van Halen, le fondateur du groupe de hard rock des années 1980 Van Halen, est mort ce mardi, a annoncé son fils Wolf. "Je ne peux pas croire que je doive écrire cela, mais mon père, Edward Van Halen, a perdu ce matin sa longue et ardue bataille contre le cancer", a-t-il écrit.

C'est par ces mots, empreints de douleur, qu'il a révélé la nouvelle sur les réseaux sociaux. "C'était le meilleur père qu'on puisse avoir. Chaque moment que j'ai partagé avec lui sur scène et en dehors était un cadeau. Mon cœur est brisé et je ne pense pas que je me remettrai jamais complètement de cette perte", a-t-il ajouté.

Au sommet de la gloire avec "Jump"

Figure du hard rock des années 1980, le groupe Van Halen avait été fondé à Pasadena, près de Los Angeles, par Eddie et son frère aîné Alex (batterie), avec le chanteur David Lee Roth. Le groupe avait été rendu populaire par son tube "Jump", qui comportait un solo de guitare dont seul Eddie avait le secret. 

Ce titre avait été vendu à des millions d'exemplaires dans le monde et était chanté dans tous les stades, et plus particulièrement à Marseille où l'OM en avait fait le thème d'entrée des joueurs.  Ce mardi soir, le club a d'ailleurs tenu à rendre hommage à Van Halen à travers un tweet : "Jump au paradis, repose en paix".

Souvent interrogé sur la signification des paroles de "Jump", David Lee Roth a donné plusieurs versions, mais il disait généralement qu'elles se rapportaient à une information, vue aux actualités à la télévision, à propos d'un homme qui était sur le point de se suicider en sautant par la fenêtre d'un immeuble.

Né aux Pays-Bas, Eddy Van Halen avait grandi à Pasadena et s'était également illustré par un autre solo de guitare mythique sur le "Beat It" de Michael Jackson, en 1983.  Après le départ de David Lee Roth, il avait continué à sortir des albums et à se produire avec les chanteurs Sammy Hagar puis Gary Cherone, mais sans jamais retrouver la popularité de la première période.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

EN DIRECT - Covid-19 : 258 décès enregistrés en 24 heures, un niveau similaire à fin mars

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent