Coronavirus en Italie : l'influenceuse Chiara Ferragni récolte plus de 3 millions d'euros en 24 heures

L'influenceuse italienne Chiara Ferragni compte plus de 18 millions d'abonnés sur son compte Instagram.
People

Toute L'info sur

Coronavirus : la pandémie qui inquiète la planète

GÉNÉROSITÉ – L'influenceuse et mannequin Chiara Ferragni a lancé une cagnotte en ligne pour soutenir la lutte contre l'épidémie de coronavirus qui sévit en Italie. Le couturier Giorgio Armani a de son côté fait un don de 1,25 million d'euros à divers hôpitaux.

Les célébrités se mobilisent en Italie. L'influenceuse et mannequin Chiara Ferragni a lancé lundi une cagnotte en ligne pour aider le corps médical à lutter contre l'épidémie de coronavirus. "Nous avons décidé de lancer une levée de fonds en faveur de l'hôpital San Raffaele pour la création de nouveaux lits dans l'unité de soins intensifs nécessaires pour faire face à l'urgence du coronavirus",  a expliqué la jeune femme de 32 ans, qui a elle-même fait un don de 100.000 euros avec son mari, le chanteur Fedez. En 24 heures à peine, Chiara Ferragni est ainsi parvenue à lever  3,2 millions d'euros. "Nous avons atteint plus de 3 millions d'euros en 24 heures provenant de 165 000 dons de plus de 92 pays. C'est le plus grand financement participatif jamais réalisé en Europe. De nombreux autres financements participatifs pour d'autres hôpitaux italiens ont également commencé hier. Vous me croyez maintenant quand je parle du pouvoir du partage ? Merci et continuez à donner", s'est réjouie la jeune femme, qui compte plus de 18 millions d'abonnés sur son compte Instagram.

Autre personnalité à se mobiliser, Giorgio Armani. Le créateur a fait un don de 1,25 million d'euros à quatre hôpitaux italiens ainsi qu'à l’Agence nationale de protection civile pour aider à lutter contre l’épidémie de coronavirus qui sévit dans la péninsule. Premier pays européen touché par le coronavirus - le deuxième après la Chine dans le monde -, l'Italie compte à ce jour plus de 9.000 cas et déplore 463 décès.

Lire aussi

60 millions d'Italiens en quarantaine

Pour tenter d'enrayer la progression de l'épidémie, le chef du gouvernement Giuseppe Conte a décidé lundi soir de mettre tout le pays en quarantaine. Désormais pour les 60 millions d'Italiens, c'est "Tutti a casa" (tous à la maison). Le décret signé par Giuseppe Conte étend à tout le pays les mesures drastiques confinant depuis dimanche un quart de la population du nord de la péninsule."L'Italie tout entière deviendra une zone protégée. Il faudra éviter (les déplacements) sur tout le territoire de la péninsule, sauf s'ils sont motivés par des motifs professionnels justifiés, par des cas de nécessité ou encore par des motifs de santé", a-t-il expliqué.

"Il n'y a plus de temps à perdre. Les chiffres nous disent que nous avons une hausse importante des cas de contagion, des personnes hospitalisées en soins intensifs et hélas aussi des personnes décédées. Nous devons changer nos habitudes. Elles doivent changer maintenant", a-t-il mis en garde.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent