Coronavirus : Jean-Jacques Goldman rend un vibrant hommage en chanson aux héros du quotidien

Description du sujet digitial
People

Toute L'info sur

Coronavirus : comment bien occuper son temps en période de confinement

FRISSONS – Le chanteur a réécrit les paroles de son tube " Ils changeaient la vie" pour rendre hommage et remercier tous ceux qui continuent à se mobiliser en pleine pandémie de coronavirus.

Il est sorti de sa réserve. Ce lundi 23 mars, Jean-Jacques Goldman a posté une vidéo pour saluer tous les hommes et toutes les femmes qui se mobilisent sans relâche alors que la France est frappée par une pandémie de coronavirus. Très rare dans les médias, le chanteur de 68 ans a choisi de revisiter un de ses nombreux tubes, "Ils changeaient la vie", sorti en 1988 sur l'album Entre gris clair et gris foncé. 

"C'est des pères et des mères, docteurs, brancardiers, aides-soignantes, infirmières, agents de sécurité, qui ont mille raisons de rester confinés, mais leurs propres raisons de ne pas laisser tomber. Ils nous donnent du temps, du talent et du coeur, oubliant la fatigue, la peur, les heures", chante Jean-Jacques Goldman sur la vidéo partagée par diverses personnalités comme Nolwenn Leroy ou encore Gautier Capuçon. 

Lire aussi

"Et loin des beaux discours, des grandes théories, à leurs tâches, chaque jour, sans même attendre un merci, ils sauvent des vies," poursuit Jean-Jacques Goldman dans la vidéo ou défilent des clichés de personnels soignants, d'hôtesses de caisse, de policier ou encore de livreurs à qui il adresse un grand merci, comme on peut le lire sur ses lèvres. "Merci les boulangers, les politiques, les équipages, les cheminots, les militaires, merci à tous ceux que j'oublie, les ambulances, les taxis. Les chercheurs vont le trouver, mais ils ont besoin de nous tous. Alors soyez prudents et soyez fiers", conclut l'artiste. En quelques heures, la vidéo avait été vue plus de 13.000 fois. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent