Hollywood reprend "Imagine", DJ Snake remixe Cardi B : quand le coronavirus inspire les artistes

Hollywood reprend "Imagine", DJ Snake remixe Cardi B : quand le coronavirus inspire les artistes
People

Toute L'info sur

Coronavirus : comment bien occuper son temps en période de confinement

ÉLAN CRÉATIF - Acteurs, chanteurs et DJ ont choisi de ne pas se laisser abattre par le confinement et de mettre en musique leurs ressentis et leurs conseils de bon sens. Avec plus ou moins de justesse, mais le cœur y est !

Les semaines qui viennent s'annoncent très longues. Et comme vous, les célébrités cherchent à passer le temps sans pour autant perdre le contact avec les autres en cette période de confinement. Quoi de mieux que la musique pour maintenir le lien tout en se rassurant ? Gal Gadot, la star de "Wonder Woman", a usé de ses super-pouvoirs pour rassembler ses amis hollywoodiens sur une vidéo qui cumule déjà plus de 3 millions de vues depuis sa mise en ligne jeudi 19 mars.

Emue par l'interprétation du "Imagine" de John Lennon par un trompettiste italien sur son balcon, l'actrice israélienne a choisi de reprendre elle aussi ce titre a cappella, accompagnée d'une flopée de comédiens, qui ne chantent pas toujours juste certes, mais dont on souligne l'implication. On reconnaît ainsi Kristen Wiig, à l'affiche de "Wonder Woman 1984" (dont la sortie prévue en juin risque d'être repoussée), Amy Adams, James Marsden, Will Ferrell ou encore Jamie Dornan, le héros de "Cinquante nuances de Grey".

Lire aussi

Cardi B a signé sans le savoir "l'hymne du coronavirus"

D'autres ont fait le choix de la création ex-nihilo ou presque. Interpellé par un compte fans sur Instagram, DJ Snake n'a pas mis bien longtemps à signer un remix devenu viral d'une très courte vidéo postée par Cardi B la semaine dernière. La rappeuse américaine y évoque sa peur du coronavirus et délivre son rire si singulier, que le DJ français a isolé pour un résultat détonnant. Son collègue new-yorkais iMarkkeyz avait été plus loin avant lui en en faisant son propre single avec la même pastille. Le morceau, intitulé "Coronavirus remix" s'arrache sur les plateformes de téléchargement légal et a même fait son entrée dans le top 10 des ventes aux Etats-Unis. Suffisant pour être désigné "hymne du coronavirus" par le New York Times.

Premier morceau inédit de U2 en 3 ans

Changement de style musical avec Bono, le leader de U2, qui a partagé sur les réseaux sociaux du groupe "Let your love be known" ("Fais connaître ton amour"), sa première chanson inédite en trois ans. "Pour les Italiens qui l'ont inspirée, pour les Irlandais... Pour tous ceux qui fêtent cette Saint-Patrick dans le pétrin et continuent à chanter. Pour les docteurs, les infirmières, les soignants en première ligne. C'est à vous que l'on chante", a écrit le chanteur mardi 17 mars en légende d'une vidéo dans laquelle il délivre une interprétation pas toujours agréable à l'oreille, mais aux paroles très émouvantes. Il s'imagine dans une ville de Dublin déserte où l'isolement domine. "Tu ne peux pas toucher mais tu peux chanter à travers les toits, chanter pour moi à travers le téléphone, chanter et me promettre que tu ne t'arrêteras pas. Chante et tu ne seras jamais seul", clame-t-il dans le refrain.

Cœur de pirate aussi s'est installée à son piano pour "rappeler que c'est important de respecter les directives du gouvernement". "Restez chez vous là!", insiste la chanteuse québécoise, dont la vidéo de 43 secondes devrait suffire à remettre les pendules à l'heure chez ceux qui n'ont pas tout saisi à la notion de confinement. 

Plus de 5,6 millions de vues pour la chanson "Coronavirus" du Dominicain Yofrangel

Les plateformes de streaming ne comptent également plus le nombre de titres originaux qui tentent de surfer sur la vague de la pandémie. Ils sont pour la plupart l'oeuvre "d'illustres inconnus, pas nécessairement artistes" et ne "passent pas la rampe", commente pour l'AFP Bertrand Dicale, journaliste spécialiste de la musique. Mais plutôt que de savoir si certains resteront dans le temps, "ce qui est intéressant", c'est que les plateformes permettent un "circuit court, du producteur au consommateur". "Ces morceaux faits à la maison se retrouvent à la disposition de tous, visibles", explique-t-il. 

Lire aussi

 L'AFP a notamment recensé "La cumbia del coronavirus", de "Mister Cumbia" ou des playlists qui assemblent des titres d'artistes connus, en écho à la pandémie, comme "Temperature" de Sean Paul, "Hot N cold" ("Chaud et froid") de Katy Perry ou encore "Don't Panic" ("Pas de panique") de Coldplay. Mais aussi "Coronavirus" du musicien établi originaire de République dominicaine Yofrangel, dont le clip posté le 9 février cumule plus de 5,6 millions de vues sur Youtube. Allongé sur la civière d'une ambulance, il commence par tousser sur un tempo latino poussé à l'extrême avant d'entonner en espagnol : "Fais gaffe, voilà le coronavirus". On vous laissera juges du bon goût.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent