Cyprien, le prince du Net se livre dans Sept à Huit

Cyprien, le prince du Net se livre dans Sept à Huit

Les petits trucs de la vie quotidienne d’un ado un peu geek, ses rapports avec ses parents ou encore ses origines roumaines : ces thèmes ont fait le succès de Cyprien, âgé de 28 ans. Quand il a commencé à poster sur internet des vidéos il y a 10 ans, Cyprien était loin de se douter qu’il deviendrait le plus gros YouTubeur de France. L’homme aux 10 millions d’abonnés et plus d’un milliard 500 millions de vues se raconte dans le portrait de la semaine.

Cyprien débarque sur TF1 le 8 juillet prochain à 20h45 avec "presque adultes". Accompagné de Natoo et Norman, deux autres stars françaises de Youtube, il racontera ce que c'est de devenir adulte. Invité de Sept à Huit ce dimanche, le youtubeur est revenu sur ses débuts sur Internet, son terrain de jeu privilégié, où des millions d'internautes le regardent.  "Youtube offre un trophée quand on dépasse les 10 millions d'abonnés. Mais je me dis qu'ils sont 10, que ce sont mes potes, je me concentre vraiment à me faire plaisir en faisant mes vidéos." explique-t-il.

Toute l'info sur

Sept à huit

Lire aussi

"Ça fait 10 ans que je fais des vidéos sur internet. Avant ça,  je prenais le caméscope de mes parents, je faisais du stop motion, je faisais bouger des peluches et racontait des histoires. Quand Internet est arrivé, j'ai commencé à me filmer en me disant 'et si je mettais ça sur internet ?' pour le partager avec un peu plus d'amis. Au début il n'y avait personne, et ça m'allait très bien. Jamais je me suis dit que je voulais être célèbre grâce à ça." confie-t-il.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : une réunion à l'Élysée pour préparer la réouverture des lieux fermés

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Le plan Alerte enlèvement levé dans les Vosges pour Mia, 8 ans, toujours recherchée

EN DIRECT - Covid-19 : les vols de Guyane toujours autorisés, contrôles renforcés à la frontière brésilienne

Lire et commenter