Ces célébrités ont fait des promesses en cas de victoire de Donald Trump... Seront-elles tenues ?

People

Toute L'info sur

La présidence Donald Trump

BYE BYE ? - A la grande surprise d'Hollywood, qui a soutenu Hillary Clinton durant toute sa campagne présidentielle, Donald Trump va devenir le prochain président des Etats-Unis. Bryan Cranston, Lena Dunham ou même Cher, ont promis de quitter le pays... Est-ce toujours le cas ?

1/7Bryan Cranston a promis de partir au Canada en cas d'élection de Donald Trump : "Je déménagerais, assurément. Et ça ne serait pas des vacances, ce serait définitif. Une victoire de Donald Trump ne peut pas arriver, je prie Dieu pour que ça n'arrive pas", avait-il déclaré le mois dernier au podcast The Bestseller Experiment. En a-t-il toujours la volonté ? Pas sûr. Dans un tweet posté quelques heures après cette victoire il écrivait : "Malgré le choc et la déception, j'ai l'espoir qu'il fera en sorte d'unifier un pays blessé. Je lui souhaite sincèrement le succès".

Sipa

2/7"Je lui mettrais bien mon poing dans la gueule." Robert De Niro est aussi l'une de ces stars qui ne voulait pas voir Donald Trump à la tête du pays, au risque de devenir violent. Une promesse qu'il ne peut plus vraiment tenir aujourd'hui, comme il l'a avoué sur le plateau de Jimmy Kimmel ce mercredi 9 novembre : "Je ne peux plus faire ça maintenant, je dois respecter cette victoire, même si... On va attendre de voir ce qu'il va faire. Peut-être que c'est Obama qui le frappera quand il le verra."

Sipa

3/7Comme Bernard et Bianca, Barbara Streisand va-t-elle aller au pays des kangourous ? En août dernier, la chanteuse américaine a donné une interview à la télévision australienne confiant qu'elle quitterait les Etats-Unis en cas de victoire de Donald Trump : "Je ne peux pas croire qu'il puisse y arriver. Si c'est le cas, je déménage dans votre pays, si vous voulez de moi, ou alors j'irai au Canada". Depuis l'élection, elle a tweeté : "Les mots ne peuvent pas exprimer ce que je ressens maintenant". On ne sait donc pas si elle compte vraiment déménager.

Sipa

4/7Le Canada est-il prêt à accueillir Lena Dunham ? En avril dernier, à l'occasion des Matrix Awards, l'actrice et créatrice de la série "Girls" avait assuré qu'elle partirait des Etats-Unis : "Je sais que beaucoup de personnes ont menacé de partir, mais je le ferai vraiment. Je connais un endroit très joli à Vancouver, et je peux faire mon travail de là-bas". Depuis ses nombreuses photos prises au Javits Center, QG d'Hillary Clinton lors des élections du 8 novembre, et la victoire de Donald Trump, elle n'a pas donné de signe de vie sur les réseaux sociaux.

Sipa

5/7Cher a été un peu plus extrême que ses petits camarades. En juin dernier, la chanteuse a assuré qu'elle quitterait aussi le pays, vers une destination très exotique : "S'il est élu, je déménage sur Jupiter". Oui, la planète. Après quelques tweets pleins de peur et de tristesse lors de l'élection de Donald Trump, elle a partagé à ses 3 millions d'abonnés sa nuit aux côté des protestants à New York.

Sipa

6/7C'est une promesse assez particulière qu'avait fait Madonna en octobre dernier... A l'occasion du spectacle d'Amy Schumer, la chanteuse américaine, avant d'appeler l'humoriste sur scène, a promis une fellation à tous ceux qui voteront pour Hillary Clinton lors de l'élection présidentielle de ce mardi 8 novembre. "Je vous promets ça... Et je suis excellente". Avec cette victoire de Donald Trump, on ne peut pas dire que les hommes ont été convaincus.

ABACA

7/7Le très détesté Martin Shkreli (il avait notamment augmenté de manière exponentielle les prix des médicaments), gestionnaire de fonds d'investissement américain et supporteur de Donald Trump, avait promis qu'il dévoilerait l'intégralité de l'album "Once upon a time in Shaolin" du groupe Wu-Tang Clan si son candidat gagnait. Ce disque est une oeuvre unique. Ce mercredi 9 novembre il a (en partie) tenu sa promesse en diffusant sur Internet les deux premiers titres.

Susan Walsh/AP/SIPA

Sur le même sujet

Et aussi