De superstar à viticultrice : comment Cameron Diaz a retrouvé "la paix" en quittant Hollywood

De superstar à viticultrice : comment Cameron Diaz a retrouvé "la paix" en quittant Hollywood
People

LE CHANGEMENT, C'EST MAINTENANT - Il y a six ans, l'héroïne de "The Holiday" prenait congé de l'industrie cinématographique il y a maintenant six ans pour se consacrer à sa vie de famille. Mère d'une fillette née au début de l'année, l'actrice américaine de 47 ans est désormais à la tête de sa propre marque de vin bio.

Elle a fait tourner la tête de Jim Carrey dans le délirant The Mask, a prêté sa voix à la princesse Fiona dans Shrek et possède toujours la mèche de cheveux la plus célèbre du cinéma sur l'affiche de Mary à tout prix des frères Farelly. Cameron Diaz a été pendant vingt ans l'une des drôles de dames les plus en vogue à Hollywood. Pas un hasard si elle est l'une des têtes d'affiche de l'adaptation sur grand écran de Charlie's Angels au début des années 2000.

Sur son CV, se mêlent romcoms attendrissantes (The Holiday, Le mariage de mon meilleur ami), comédies complètement barrées (Allumeuses !, Bad Teacher) et thrillers plus ou moins réussis (Vanilla Sky, The Box). Celle qui tourna également pour Martin Scorsese (Gangs of New York) et Ridley Scott (Cartel) bénéficie ainsi d'un énorme capital sympathie auprès du public. La native de San Diego a tout de la girl's next door avec qui on aimerait boire des coups. Fun, pétillante et enjouée. La meilleure copine idéale à qui les médias collent aussi l'étiquette d'héroïne sexy.

Quand j’ai eu 40 ans, j’ai décidé de complètement recommencer à zéro- Cameron Diaz

Jusqu'en 2014, Cameron Diaz bouclait en moyenne trois films par an. Sauf qu'après la sortie d'Annie, tourné avec Jamie Foxx, l'actrice disparaît des radars. "Quand j’ai eu 40 ans, j’ai décidé de complètement recommencer à zéro", explique-t-elle à son amie Gwyneth Paltrow dans un entretien publié sur la chaîne YouTube de sa marque GOOP ce mercredi 5 août. "Tourner un film est une parfaite excuse. Vous êtes sur un plateau 12 heures par jour, pendant des mois. Vous n’avez le temps pour rien d’autre. J’ai réalisé que j’avais confié des parties de ma vie à des tas d’autres personnes et qu'il fallait que je les reprenne en main, que je reprenne la responsabilité de ma vie. C’est mon job !" insiste-t-elle. Elle dénonce le fait que les "acteurs soient infantilisés" en permanence. "Je ne me suis jamais vraiment sentie à l’aise avec le fait que tout le monde fasse tout pour vous. J’avais besoin de devenir autonome à nouveau. J’avais vraiment besoin de savoir que je pouvais prendre soin de moi, que je savais être une adulte", poursuit celle qui dit avoir voulu redevenir  "l’architecte" et "le capitaine" de son destin.

La manière dont elle joue avec sa présence numérique depuis sa retraite anticipée de Hollywood est très significative de son renouveau. Cameron Diaz n'use d'Instagram qu'en cas de besoin. Trois posts seulement en 2015 mais une avalanche de contenus l'année suivante pour promouvoir The Longevity Book, sa deuxième parution après The Body dans laquelle elle livre ses conseils pour bien vieillir. Elle se fait à nouveau silencieuse pendant plus de deux ans avant d'opter pour la même stratégie. Quasi absente en 2019, elle fait du réseau social son nouveau terrain de jeu en 2020. Pour tuer le temps pendant le confinement, l'actrice de 47 ans se lance dans des lives où elle parle d'à peu près tout. 

J’avais peur, peur de ne pas trouver le bon partenaire- Cameron Diaz sur la maternité

Depuis début juillet, son compte est même devenu la vitrine de sa petite entreprise, qui l'a aussi poussée à débarquer sur Tik Tok. La comédienne s'est faite viticultrice et est désormais à la tête d'Avaline, sa propre marque de vins qui promet des produits bio, sans additifs et accessibles à toutes les bourses. Une nouvelle voie dans laquelle elle semble pleinement épanouie, loin du star system. Quitter sa carrière à Hollywood lui a apporté "la paix, la paix dans son âme". "C’est quelque chose de très étrange à dire. Je sais que beaucoup de personnes ne comprendront pas mais c’est si intense de travailler à ce niveau-là, d’être une personnalité publique et se dévoiler au monde", dit-elle à Gwyneth Paltrow.  

Cameron Diaz dit avoir pu se concentrer sur une vie personnelle qu'elle avait quelque peu délaissée. Mariée depuis 2015 avec le rockeur de Good Charlotte Benji Madden quelques mois seulement après leur rencontre, elle raconte que les premières années ont été difficiles et leur a demandé "beaucoup de travail". "J’ai appris beaucoup sur moi et c’est douloureux, c’est effrayant. C’est vraiment en grande partie grâce à Benjamin", souligne-t-elle. Elle loue aussi Gwyneth Paltrow, sans qui elle n'aurait jamais pu être mère. "J’avais peur, peur de ne pas trouver le bon partenaire. Tu ne m'as jamais laissée tomber, tu m'as tellement encouragée", lui assure-t-elle. Tellement encouragée que, le 3 janvier, l'actrice américaine publiait sur Instagram le faire-part de naissance de sa fille Raddix.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent