"Adieu mon amie" : Thierry Lhermitte, Christian Clavier, Josiane Balasko… les anciens du Splendid saluent la mémoire d’Anémone

People

PLUIE D'HOMMAGES - Plus de trente ans après avoir donné la réplique à Anémone sur les planches du café-théâtre Le Splendid, les membres de la troupes rendent hommage à la comédienne disparue à l'âge de 68 ans. De Christian Clavier à Josiane Balasko, tous soulignent le génie et le grain de folie de l'actrice.

Pour la troupe du Splendid, tout commence en 1974. Une bande de copains se réunit dans le café-théâtre, dans le 4ème arrondissement de Paris. C'est là que Christian Clavier, Michel Blanc, Gérard Jugnot, Thierry Lhermitte, Josiane Balasko, Martin Lamotte, Dominique Lavanant et Roland Giraud ont donné la réplique à Anémone sur scène, pour la toute première fois. Si la comédienne, disparue ce mardi à l'âge de 68 ans, s'était fâchée avec ses partenaires en raison d'une histoire d'argent, tous ont tenu à saluer son génie à l'annonce de son décès.

Josiane Balasko se souvient "d'une géniale actrice", d'une femme "ravissante, avec beaucoup de charme et piquante" au début de sa carrière. "Elle avait une sorte de folie, a-t-elle confié à RTL. Parfois, ça nous faisait rire car c'était extrême mais c'était une artiste qui avait une présence incroyable".  Thierry Lhermitte a réagi sur Twitter, déclarant être "bouleversé" par la nouvelle. "Puisse Dieu te garder. Adieu mon amie."

Michel Blanc estime qu'elle n'a pas eu la carrière qu'elle "aurait dû faire". "Anémone, c'était une sorte de génie brut de la comédie, a-t-il lui aussi confié à RTL. Quand je l'ai connue, c'était une beauté, une sorte d'Arletty. Elle avait une puissance comique et en même temps elle était très belle, très séduisante et très folle."

Le comédien, qui a donné la réplique à Anémone dans le film Ma femme s'appelle reviens en 1982, a souligné son "imagination absolument débordante". "Elle était tout sauf rationnelle, tout sauf routinière. Il y avait toujours quelque chose d'inattendu dans ce qu'elle faisait". 

En vidéo

Inoubliable Thérèse du "Père Noël est une ordure", Anémone s'est éteinte à l’âge de 68 ans

Anémone, inoubliable Thérèse dans  Le père Noël est une ordure et citoyenne engagée, est décédée mardi à 68 ans  d'"une longue maladie", moins de deux ans après avoir mis fin à sa carrière qu'elle a menée tant au théâtre qu'au cinéma.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter