Charles Aznavour, la plus internationale des célébrités françaises

People
MYTHE - Charles Aznavour, décédé lundi à 94 ans, était l'artiste français le plus connu dans le monde. Le chanteur, qui avait inauguré l'an dernier son étoile sur le "Walk of Fame" de Hollywood, a collaboré avec un nombre incalculable d'artistes internationaux, de Franck Sinatra à Nina Simone en passant par Liza Minnelli.

Un artiste sans frontière. Charles Aznavour, décédé lundi à l'âge de 94 ans, était l'artiste français vivant le plus connu dans le monde. Signe de cette consécration, l'inauguration de son étoile au célèbre "Walk of Fame" de Hollywood, à laquelle il avait participé il y a un peu plus d'un an. 

Aznavour, artiste international par essence, n'a cessé de multiplier les collaborations avec des artistes de rang mondial depuis ses débuts, à la fin des années 1940 puis ses duos avec la mythique Edith Piaf. La liste est impressionnante : Fred Astaire, Franck Sinatra, Bing Crosby, Liza Minnelli (avec laquelle il avait partagé la scène pendant un mois en 1991), Ray Charles, Elton John, Dalida, Tom Jones, Nina Simone, Sting... Et bien d'autres ont un jour enregistré l'une de ses chansons ou collaboré avec lui. "C'est ce que j'ai vu de plus beau sur scène", avait notamment lancé Bob Dylan, qui a aussi travaillé avec lui, après un concert triomphal d'Aznavour au Carnegie Hall de New York en 1963.

Un public mondial

Car l'homme ne s'est pas contenté de parler aux artistes du monde entier : il s'est également adressé à un auditoire qui dépassait largement la France et la francophonie, avec ses 100 millions d'albums vendus dans plus de 80 pays et ses chansons traduites dans cinq langues. Voyageur acharné, Charles Aznavour a su s'inspirer des cultures musicales de son époque. "Pour moi qui voyageais beaucoup, le jazz et le rock n'étaient pas des curiosités, ça me semblait naturel", racontait-il ainsi en 2009 de son épopée américaine. 


Une carrière de globe-trotter qui lui a donné sa stature internationale dès les années 1960. "Avoir 6000 New-Yorkais à ses pieds, debout, hurlant, battant des mains, croyez-moi, c'était une sensation unique pour un homme voué à l'échec", disait-il dans un livre de souvenirs, en référence à ses débuts difficiles. C'est à partir des Etats-Unis que l'artiste a lancé une tournée mondiale qui l'a conduit, notamment, en Arménie, son pays d'origine. Une tournée qui ne s'est jamais interrompue, jusqu'à ses récents concerts au Japon. 

Cette stature internationale a valu à l'artiste de nombreux hommages à l'étranger. Le site d'information britannique Daily Mail, à l'instar d'autres médias anglo-saxons, a mentionné le "Franck Sinatra français", retenant notamment sa chanson "She" (1974), classée à l'époque numéro 1 des ventes au Royaume-Uni et en 44e position aux États-Unis, fait rare pour un artiste français. "Le maître de la chanson est mort", titrait lundi le New York Times, retenant aussi l'acteur et "le défenseur du peuple arménien". "

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Charles Aznavour : l'adieu au dernier géant de la chanson française

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter