Décès de Pierre Vassiliu : le chanteur souffrait de la maladie de Parkinson

People
DirectLCI
DISPARITION - Pierre Vassiliu, chanteur à qui l'on doit "Qui c'est celui là?" est décédé ce matin du dimanche 17 août. Il avait 76 ans.

Le chanteur Pierre Vassiliu, interprète du célèbre titre "Qui c'est celui-là ?", est décédé dimanche matin à l'âge de 76 ans, a annoncé sa fille à l'AFP. Il avait 76 ans. Atteint de la maladie de Parkinson depuis de nombreuses années, c'est dans son sommeil que le chanteur s'est éteint, tranquillement "dans son sommeil", dans un établissement médical de Sète. 

"Qui c'est celui-là?" le fera devenir une icône populaire

Né en 1937 dans le Val de Marne, Pierre Vassiliu, auteur et compositeur à la célèbre moustache, qui a débuté à la fin des années 50 dans les cabarets parisiens, a signé nombre d'autres chansons comme "La femme du sergent", ou "Dans ma maison d'amour". Il rencontre le succès en 1962, avec son album intitulé Armand. Un album vendu à 150 000 exemplaires et qui lui permettra de faire la première partie des Beatles. S'en suivra alors une tournée avec Johnny Hallyday et François Hardy. Onze ans plus tard, en 1973, c'est le retour du succès. "Qui c'est celui-là?" est vendu à près de 300.000 exemplaires vendus en quatre mois, il dira avoir "vécu une quinzaine d'années avec le fric de cette chanson".

Grâce à son autre passion, le voyage, Pierre Vassiliu a ramené de ses périples en Afrique ou encore au Brésil un goût pour les sons d'ailleurs. Il s'était installé au Sénégal entre 1985 et 1989 où il avait ouvert un club de jazz. D'aileurs, son titre "qui c'est celui là?" avait été inspiré de Chico Buarque. Une carrière tout en pointillés pour cet ancien jockey, son premier métier, qui a également été restaurateur, compositeur de musiques de film et qui avait aussi créé une salle de concert à Apt (Vaucluse).

En juin dernier, sa femme, Laura, confiait à nos confrères de France Dimanche que la fin était proche et que Pierre Vassiliu "s'en va par morceaux, et c'est horrible tellement sa fin est longue et pénible. Mais là, il ne se rend même plus compte de son état. Le pauvre ne se rend plus compte de rien", confiait-elle. Icône de la chanson populaire dans les années 70,  Pierre Vassiliu avait récemment été le héros d'un documentaire réalisé par Laurence Kirsch . La réalisatrice l'avait suivi chez lui, à Sète durant deux ans, pour raconter sa maladie et montrer son quotidien. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter