Déchets toxiques : Nolwenn Leroy en colère contre le préfet de la région PACA

Déchets toxiques : Nolwenn Leroy en colère contre le préfet de la région PACA

COUP DE GUEULE – Dans un poste publié sur sa page officielle Facebook, Nolwenn Leroy s'en est vivement pris au préfet de la région PACA suite à l'autorisation de déversement de déchets toxiques dans les cours d'eau du Parc national des Calanques.

Nolwenn Leroy n'est pas du tout contente et elle le fait savoir. Sur sa page officielle Facebook, la chanteuse n'a pas hésité à publier un message adressé aux autorités publiques et notamment à Stéphane Bouillon, préfet de la région PACA.

À la suite d'une décision préfec­to­rale qui vient d'autoriser une usine d’alu­mine à pour­suivre le rejet de produits consi­dé­rés toxiques dans les cours d’eau du Parc natio­nal des calanques, Nolwenn Leroy a souhaité réagir en laissant exprimer le fond de sa pensée : "Imagi­nez ma stupeur et ma colère, en tant que fervente protec­trice des mers et des océans, à la lecture de cette infor­ma­tion qui me scan­da­lise ! Ce type de décision était concevable il y a 50 ans... Aujourd'hui, cette attitude est totalement criminelle !", a écrit la chanteuse.

Une artiste engagée, amoureuse de la nature

Originaire de Bretagne, on connaissait l'attachement certain à cette région par l'artiste. Aujourd'hui en couple avec le tennisman Arnaud Clément, Nolwenn Leroy semble porter un plus grand intérêt à la Provence et a bien l'idée de la protéger : "Pour ceux qui me rétorqueraient que les emplois sont la priorité par rapport à l'écologie: je réponds qu'il est possible de créer une économie et une industrie basées sur l'écologie !", a-t-elle conclu.  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Renvoi du Premier ministre, accusation de "coup d'État", manifestations... Que se passe-t-il en Tunisie ?

Covid-19 : face à l'explosion des cas, la Haute-Corse prend de nouvelles mesures restrictives

EN DIRECT - Avec la progression du variant Delta, la pression remonte dans les hôpitaux

Pass sanitaire, terrasses, obligation vaccinale... Ce que prévoit le projet de loi adopté par le Parlement

Normandie : l'alcool en cause dans l'accident qui a tué quatre adolescents de 16 ans

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.