Demi Lovato, Britney Spears, Leonardo DiCaprio... Quels farceurs ces people !

People

LOL - Demi Lovato qui joue aux taxis sans que vous le sachiez ? C'est le piège tendu par la chanteuse américaine dans le cadre d'une caméra cachée diffusée sur le web mercredi. Le dernier canular d'une longue liste qui cet été a également mis en vedette Britney Spears, Leonardo DiCaprio et Henry Cavill.

Les magazines people américains ont leur rubrique "ils sont comme nous". Car évidemment, en plus de quelques millions bien au chaud à la banque, et une certaine facilité à vivre sans trop se soucier du lendemain, les célébrités restent des personnes comme les autres qui sont capables de nous offrir des séquences dignes de notre bon vieux "Vidéo Gag". Des moments qui deviennent d'autant plus drôles quand il s'agit de piéger l'un des leurs devant une caméra à leur insu. Cet été, des anonymes, l'animateur d'un des talk-shows les plus regardés aux Etats-Unis Jimmy Kimmel, les acteurs Jonah Hill et Will Smith en ont fait les frais. Leurs bourreaux ? Demi Lovato, Britney Spears, Leonardo DiCaprio et Henry Cavill. 

 

Demi Lovato, conductrice infiltrée

“OMG !” La réaction a presque été la même à chaque fois chez les victimes de Demi Lovato. La chanteuse américaine a profité de son passage à Denver, dans le cadre de sa tournée "Future Now" pour participer à la caméra cachée "Undercover Lyft", organisée par Lyft, le principal concurrent d'Uber aux Etats-Unis. Dans l'épisode diffusée mercredi sur YouTube, la jeune femme réussit à faire dire et faire à peu près tout à ses passagers. Surtout les faire parler d'elle. "Elle a un menton étrange, on dirait des fesses", s'amuse-t-elle, affirmant ensuite que "Selena Gomez a une bien meilleure voix". Le meilleur passage ? Un duo improvisé sur "This Is Me", du téléfilm Disney "Camp Rock". On se demande comme sa partenaire n'a pas reconnu sa voix.

Britney Spears, radio-réveil hyper actif

Jimmy Kimmel adore piéger les autres. Mais pour la deuxième fois en deux ans, l'arroseur a été arrosé. Le meilleur, c'est qu'il s'est fait surprendre exactement de la même manière que précédemment, grâce à la complicité de sa femme Molly. Pour le 1er avril l'an dernier, l'animateur avait eu droit à un réveil en pleine nuit par Rihanna. "Evidemment, j'ai changé les serrures. Mais c'est encore arrivé", lance-t-il avant de diffuser les images de son nouveau radio-réveil musical. Il est 1h46 quand Britney Spears pénètre dans sa maison de Los Angeles, accompagnée de cinq danseurs. Et d'un malheureux déguisé en sapin de Noël humain, enguirlandé de lumières et autres spots. Au son de "Make me", son nouveau single, la princesse de la pop se déhanche alors devant un Jimmy Kimmel encore la tête dans l'oreiller. 

Lire aussi

    Leonardo DiCaprio, fan en furie

    On le connaissait fêtard. Le voici espiègle. La scène se déroule lundi à New York. Leonardo DiCaprio, entouré d'une bande de potes, dont certains sont sans doute ses gardes du corps, aperçoit au loin son collègue et ami Jonah Hill, rencontré en 2013 sur le tournage du "Loup de Wall Street" de Martin Scorsese. Il décide alors de courir, smartphone en main tel un admirateur fou désireux de prendre une photo, et se précipite vers son ami qui, évidemment, sursaute et prend peur. "Je me suis chié dessus", témoigne avec poésie la victime de Leo sur ET. S'en suivent des embrassades et une longue discussion sur le trottoir, selon les images capturées par les paparazzi. Si Jonah Hill se prête volontiers au jeu des selfies avec une admiratrice, Leonardo DiCaprio, oscarisé cette année pour "The Revenant", refuse deux fois la demande du même homme. Tout de suite moins cool. 

    Lire aussi

      Henry Cavill, superhéros super-masqué

      Sans ses collants de Superman mais avec le masque de V pour Vendetta sur le visage, l'acteur britannique a réussi à passer inaperçu dans les allées du Comic Con, le grand rassemblement annuel des fans de comics à San Diego, en Californie. Sur une vidéo postée sur son compte Instagram, on le voit déambuler dans le salon, prendre des photos avec des participants n'ayant bien sûr aucune idée de l'identité de l'homme qui se cache derrière le masque. Présent pour promouvoir "Justice League", film regroupant Batman et ses potos dont la sortie est prévue pour l'an prochain, l'interprète de Clark Kent en a profité pour faire un petit tour du côté du stand "Suicide Squad", où l'équipe du film, dont il porte le t-shirt, était en pleine dédicace. Il monte sur l'estrade, enlève son masque pour poser aux côtés de Will Smith qui met quelques secondes à le reconnaître avant d'éclater de rire. 

      Sur le même sujet

      Et aussi

      Lire et commenter