Demi Lovato : la rechute d’une star Disney dépassée par sa célébrité

Demi Lovato : la rechute d’une star Disney dépassée par sa célébrité

PORTRAIT – Alcool, drogue, boulimie, bipolarité… Rien n’a été épargné à l’actrice et chanteuse de 25 ans, hospitalisée ce mardi à Los Angeles pour une possible overdose d'héroïne. Retour sur un parcours semé d’embûches.

Malgré la chaleur étouffante, elle a continué à chanter. Malgré son attelle au pied, elle a dansé. Au Zénith de Paris, le 4 juin dernier, Demi Lovato a tout donné. La chanteuse de 25 ans, qui assurait sa première vraie tournée en Europe, semblait heureuse d’être là et soucieuse de partager avec son public les maux qui la traversent. De sa lutte contre l’alcoolisme au traitement de ses troubles bipolaires, elle n'a eu de cesse de dialoguer avec lui entre deux morceaux. Un mois et demi plus tard, ce même public a attendu fébrilement pendant des heures des nouvelles rassurantes de leur idole, hospitalisée d’urgence le 24 juillet pour une probable overdose d’héroïne.

Lire aussi

Elle qui affirmait aller mieux avait pourtant déjà confessé avoir rechuté après six ans de lutte acharnée contre ses addictions, dans une chanson dévoilée fin juin. "Maman, je suis désolée, je ne suis plus sobre. Et Papa, excuse-moi d'avoir renversé mes verres par terre. A ceux qui ne m'ont jamais quittée, nous avons déjà emprunté ce chemin. Je suis si désolée, je ne suis plus sobre", répète-t-elle dans "Sober". Un cri du coeur qui vient rappeler les moments les plus sombres d'une jeune femme victime de la malédiction Disney. Et surtout de sa propre célébrité. 

Binge-drinking, cocaïne et amphétamines

Lancée dans le grand bain dès l'âge de 10 ans dans la série "Barney", un programme pour enfants où elle rencontre Selena Gomez, Demi Lovato se fait un nom en 2008 avec la diffusion sur Disney Channel du téléfilm "Camp Rock". Le succès est mondial et lui ouvre grand les portes de la famille de la souris aux grandes oreilles. Tapis rouge, séries, second téléfilm... Elle devient rapidement l'une des égéries favorites des petits Américains. Et comme son modèle Shirley Temple, elle souhaite allier musique et comédie. La chanson prend le pas sur le reste et la voilà en première partie du groupe favori des ados de l'époque, les Jonas Brothers.

Mais si elle donne le change en public, la Demi intime commence à sortir des rails. "Elle vivait deux vies", raconte son manager Phil McIntyre dans "Simply Complicated", un documentaire disponible sur YouTube dans lequel l'artiste et son entourage s'expriment sans filtre. D'un côté, l'adolescente proprette et irréprochable de l'écurie Disney. De l'autre, l'adolescente paumée qui goûte pour la première fois à la cocaïne à 17 ans et enchaîne les soirées binge-drinking avec son amie d'enfance. Problèmes de colère, anxiété, Demi Lovato sera envoyée en désintox après avoir saccagé une chambre d'hôtel en Colombie, sous l'emprise d'Adderall, une drogue à base d'amphétamines. Elle a 18 ans. Et raconte vouloir expérimenter ce par quoi est passé son père. Schizophrène, accro à la drogue et à l'alcool, il est décédé en 2013.

Diagnostiquée bipolaire pendant sa première cure, Demi Lovato tente de garder le navire à flot. Entre deux rechutes. En dix ans, elle publie six albums et décroche une nomination aux prestigieux Grammy Awards pour son album "Confident". Elle y vante l'amour de soi, le besoin de positiver et d'aller de l'avant. Autant de thématiques saluées par la critique et l'opinion publique, qui voit en elle un modèle malgré les erreurs de parcours successives. Elle se relève à chaque fois et tend la main à l'autre, invitant les personnes souffrant comme elle de troubles bipolaires et de l'alimentation à en parler. "Elle est une lumière dans le monde", commentait l'animatrice Ellen DeGeneres après l'annonce de son hospitalisation. Ses fans n'attendent plus que de la voir se rallumer à nouveau.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Covid-19 : la mortalité liée au virus aux États-Unis cette année remet-elle en cause la vaccination ?

"Danse avec les stars" : Elsa Bois, la partenaire de Michou, se sépare de son compagnon

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.