Des effets personnels de Madonna, dont la lettre de rupture que lui avait écrite Tupac, vendus aux enchères à son insu

People
À VOS PORTEFEUILLES - Vous êtes fans de la Madonne et avez un petit pécule de côté ? Un site Internet propose à partir de ce mercredi plusieurs objets ayant appartenu à la chanteuse, dont des costumes et des courriers très privés, en particulier une lettre manuscrite dans laquelle le rappeur Tupac revenait sur leur séparation.

C'est un caillou qu'elle traîne dans ses chaussures de designer depuis bien trop longtemps, et dont elle n'a pas réussi à se débarrasser. Une lettre d'amour manuscrite, signée du rappeur Tupac et destinée à Madonna, est mise aux enchères à partir de ce mercredi 17 juillet par Gotta Have Rock and Roll.


Prix de départ ? 100.000 dollars, selon le site, qui estime que le précieux lot s'arrachera entre 200.000 et 300.000 dollars. "L'un des objets musicaux les plus signifiants jamais vendu aux enchères", assure le texte qui accompagne les photos de cette missive de trois pages écrites depuis la prison en janvier 1995. La lettre aurait été récupérée par Darlene Lutz, une ancienne amie de Madonna, lors d'un déménagement de la chanteuse, à son insu ("Elle a trahi ma confiance en mettant la main sur ces objets qui m'appartiennent, sans que je ne le sache ni que je donne mon accord", avait déclaré la star en 2017).

Tout le monde n'est pas aussi respectable qu'il n'y paraît. Il y en a dont le cœur saigne avec envie et mal. Ils n'hésiteraient pas à te faire mal !Tupac à Madonna

"La connexion profonde entre Tupac et Madonna transparaît dans cette lettre. Il parle de leur relation en évoquant la race et leur statut de célébrité, et de la manière dont elle est affectée par les normes de la société", peut-on lire sur le site. Les deux artistes ont eu une liaison longtemps restée secrète jusqu'à ce que Madonna n'en parle ouvertement en 2005. Dans sa lettre, le rappeur avoue à son ancienne compagne qu'il l'a notamment quittée parce qu'elle était blanche. 


"Etre vue avec un homme noir ne ferait aucun mal à ta carrière, au contraire, ça pourrait même te faire apparaître bien plus ouverte et passionnante", écrit-il sur du papier à lignes. "Mais pour moi, au moins d'après l'idée que j'avais alors de mon 'image', ça serait revenu à laisser tomber la moitié des gens qui m'avaient aidé à devenir ce que je pensais que j'étais", poursuit le rappeur.

Tupac demande aussi à Madonna de "faire attention". "Tout le monde n'est pas aussi respectable qu'il n'y paraît. Il y en a dont le cœur saigne avec envie et mal. Ils n'hésiteraient pas à te faire mal ! Que mes cinq balles en soient la preuve !", martèle le rappeur qui, un an et demi plus tard, était abattu dans sa voiture à Las Vegas. Des mots très intimes que la chanteuse a tenté de garder privé maintes fois devant la justice. En avril 2018, elle a été débouté de sa demande de retrait de la vente aux enchères par un juge new-yorkais.

Pour statuer, ce dernier a a affirmé la validité d'un accord à l'amiable conclu en 2004 entre Madonna et Darlene Lutz, qui prévoyait que la chanteuse renonce à tout recours contre son ancienne amie pour récupérer des effets personnels.

La lettre est le lot numéro 2 d'un catalogue qui en compte 1234, dont bon nombre sont des objets ayant appartenu à la chanteuse américaine. 


Parmi les autres affaires de la star mises en vente, on trouve par exemple une culotte en latex portée lors d'un shooting pour Vogue (mise à prix 5.000 dollars), un manteau léopard Dolce & Gabbana (prix de départ 1000 dollars), ou encore un numéro du magazine Esquire daté de 1983 dont elle avait gribouillé la couverture (400 euros).

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter