Désengagement royal de Harry et Meghan Markle : le coup de tonnerre dans la famille royale

Désengagement royal de Harry et Meghan Markle : le coup de tonnerre dans la famille royale
People

Toute L'info sur

Prince Harry et Meghan Markle, le mariage de l’année

RETRAIT - Dans une annonce choc faite avec son mari, le prince Harry, Meghan Markle a annoncé qu'elle renonçait à son rôle de membre de premier plan de la famille royale, pour "devenir financièrement indépendants" et vivre une partie de l'année en Amérique du Nord.

C’est le genre de coup de tonnerre dans la famille royale qui ne manque pas de faire réagir la presse britannique autant que les admirateurs de la couronne au-delà des frontières du Royaume-Uni.  Peu de temps après l’annonce faite par le prince Harry et son épouse Meghan de renoncer à leur rôle de premier plan au sein de la famille royale britannique, pour s'installer une partie de l'année en Amérique du Nord, cette décision choc a offusqué au premier chef le palais de Buckingham.

Lire aussi

"Les discussions avec le duc et la duchesse de Sussex sont à un stade précoce. Nous comprenons leur désir de prendre une autre voie, mais ce sont des questions compliquées qui prennent du temps à régler", a-t-elle recadré dans un communiqué transmis par le palais de Buckingham. La Reine elle-même, 93 ans, reconnaît ainsi avoir été prise de court par la diffusion du message explosif du couple, qui venait de rentrer d'un séjour de plusieurs semaines au Canada.

"Ils ne l'ont même pas dit à la reine", s'est offusqué le tabloïd Daily Mirror, y voyant une décision "égoïste" du prince Harry. Le Sun évoquait, lui, un "Megxit", jeu de mot sur le Brexit, tandis que le Times titrait sur la "division" au sein de la famille royale. Le Daily Mail, qui cite des "sources bien informées", assure que c’était  "une décision personnelle et que les autres membres de la famille n'ont pas été informés".

Buckingham Palace "blessé"

La BBC a estimé que le palais était "blessé" par ce développement inattendu. "Harry et Meghan semblent avoir l'habitude de faire les choses sans que personne ne sache ce qui va se passer", ce qui est "la mauvaise façon" de faire, a commenté l'ancien secrétaire de presse de la reine, Dickie Arbiter, sur la télévision Sky News.

Harry et Meghan avaient décidé de prendre des vacances prolongées après s'être ouverts dans un documentaire, en octobre, de leurs difficultés face à l'exposition médiatique. Le couple royal s'était attiré des critiques acerbes de la presse en s'épanchant de la sorte lors d'un voyage en Afrique où il a été confronté à une population vivant des situations bien plus dramatiques, mais aussi au moment où le Royaume-Uni se déchirait sur le Brexit. Les tabloïds n'avaient pas tardé à se retourner contre Meghan Markle avec des articles au vitriol, critiquant son comportement jugé capricieux.

Les internautes volent au soutien de Meghan Markle

Sur Twitter les internautes ont pour certains affirmé leur soutien à la duchesse de Sussex. Dénonçant notamment le racisme dont Meghan Markel avait pu faire l'objet. 

"Meghan n'a pas reçu le respect qu'elle mérite. Je suis content de leur décision!" se réjouit un.e internaute. "Dieu sait qu'ils méritent mieux que la presse britannique tachée de m... et les racistes qui soutiennent leurs attaques", est-il ajouté.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent