Détournement de mineur, selfie en prison... Booba (re)fait le buzz sur les réseaux sociaux

People

CLASH - Accusé par certains de détournement de mineur, Booba répond avec humour et en profite pour clasher ses meilleurs ennemis : La Fouine et Rohff.

Les réseaux sociaux sont un formidable terrain de jeux pour les rappeurs et en particulier pour Booba, Rohff et La Fouine. À coups de posts sur Instagram ou Facebook, les trois hommes s'écharpent avec plus ou moins d'humour sur différents sujets : les fans réagissent, défendent leurs idoles, ça fait parler et tout le monde est content.

Depuis deux jours, le rappeur Booba est tancé sur les réseaux sociaux au sujet d'une relation supposée avec une mineure. La jeune femme âgée de 17 ans, a posté des photos d'elle sur Snapchat, avant de les retirer. Sur certaines de ces photos, on pouvait apercevoir ce qui pourrait ressembler à la main du rappeur de Boulogne. Dans la foulée, la jeune femme a nié et le rappeur a rigolé.

Chacun en prend pour son grade !

Sur son compte Instagram, Booba a posté deux photos durant ces deux derniers jours. Sur le premier cliché, il se moque de La Fouine, sur le deuxième, de Rohff. La première photo montre le rappeur en débardeur blanc avec une basket faisant office de téléphone, légendée ainsi : "Un condé fan du DUC m’a laissé prendre un dernier ie avant de refermer la porte de ma cellule. Actuellement en garde à vue je serai écroué très prochainement… À mes supporters merci du soutien et à vite j’espère. #freeb2o". Une réponse à la vidéo de La Fouine dans lequel ce dernier est venu chatouiller Booba en lui adressant ce message "Elie, t'es comme ma barbichette, tu pointes". Le pointeur étant un violeur dans le langage des prisons.

Un condé fan du DUC m'a laissé prendre un dernier selfie avant de refermer la porte de ma cellule. Actuellement en garde à vue je serai écroué très prochainement... À mes supporters merci du soutien et à vite j'espère. #freeb2o

Une photo publiée par KOPP92i In üs we trust (@boobaofficial) le

La seconde photo est une référence directe à l'affaire de l'agression d'un vendeur de la boutique Unküt, à Paris. Emprisonné depuis le 23 avril 2014, le rappeur a été libéré deux mois plus tard : un bienfaiteur avait payé sa caution. Sur sa page Facebook, Rohff avait posté : "(...) À ma grande surprise , ma caution a été réglée en début d'après midi par un grand monsieur , en direct du Brésil " Samuel Eto´o Fils " la Grande Classe ! Un grand Merci", avait-il écrit. Visiblement inspiré par cette anecdote, Booba a donc posté une photo de son codétenu imaginaire : Tony Granola.

#freeb2o enfin libre!!! Grosse pensée à mon co-détenu Tony Granola j'vais revenir te chercher mon gavazer!!! Et biensur un grand merci à Samuel Eto'o qui a payé ma caution de 18 euros! Un grand monsieur... #gardezlapêche #92i

Une photo publiée par KOPP92i In üs we trust (@boobaofficial) le

EN SAVOIR +

>> Toute l'actualité de Booba sur Metronews

>> Pour Booba, Rohff est "mentalement atteint"

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter