Diam’s sur son divorce : "J’avais besoin de casser certains clichés"

DirectLCI
SEPT A HUIT - La femme musulmane soumise ? Diam’s assure que ce n’est pas le cas. Après l’échec de son premier mariage, et alors qu’elle pratiquait déjà l’islam, Diam’s a fait le choix de divorcer. "J’avais besoin de casser certains clichés sur la femme musulmane qui n’aurait pas de droit, qui n’aurait pas le droit d’aimer, de ne plus aimer, de se séparer en cas de conflit. Je l’ai vécu quand j’ai divorcé, j’ai vu que ça avait surpris des gens", explique-t-elle, elle qui depuis, s’est remariée et a eu un second enfant, Abraham.

Plus d'articles