Disparition de Prince : le chanteur est mort d'une overdose d'opiacés

People

EXPLICATIONS - Comme les enquêteurs l'envisageaient, l'autopsie du corps du chanteur Prince a démontré que ce dernier est mort des suites d'une overdose d'opiacés, selon l'agence Associated Press.

La piste était sérieusement envisagée par les enquêteurs chargés de savoir de quoi est mort Prince. Leur hypothèse se confirme. Selon l'agence de presse américaine Associated Press, qui a eu accès à une source proche du dossier, l'autopsie du corps de Prince a démontré que le chanteur était décédé d'une overdose d'opiacés le 21 avril dernier.

L'artiste avait reçu un traitement par intraveineuse la veille de sa mort, avait rapporté le Minneapolis Star Tribune, qui citait des sources proches de l'enquête. Cette information ne fait donc que confirmer ce que les enquêteurs cherchaient à savoir : si le chanteur avait succombé à une surdose médicamenteuse ou pas.

Les enquêteurs étaient sur la bonne piste... 

Si cette piste avait été prise très au sérieux par les enquêteurs, c'est qu'un médecin généraliste, Michael Schulenberg, avait prescrit des médicaments au chanteur et des ordonnances d'antalgiques avaient été retrouvées au domicile de Prince à Paisley Park. Opéré de la hanche en 2010, Prince s'était vu prescrire du Percocet, un opiacé très puissant pour combattre ces douleurs chroniques aigües. Ce médicament, une combinaison de diverses molécules entraîne une forte dépendance.

À LIRE AUSSI >> La chronologie des derniers jours du chanteur 

Peu de temps avant sa mort, l'interprète de "Purple Rain" avait fait une overdose d'opiacés, le 15 avril dernier. Une surdose qui avait provoqué l'atterrissage d'urgence de son avion privé. Il avait dû être hospitalisé à sa descente d'avion, alors qu'il revenait d'Atlanta, où il donnait un concert.

À LIRE AUSSI >> La piste de l'overdose d'opiacés sérieusement envisagée 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter