"Donald Trump, c'est un Depardieu sans alcool et sans cigarettes" : Jean-Claude Van Damme, toujours aussi fan

"Donald Trump, c'est un Depardieu sans alcool et sans cigarettes" : Jean-Claude Van Damme, toujours aussi fan
People

BFF - On le savait déjà admirateur du personnage avant son élection à la présidence des Etats-Unis. L'acteur belge le plus "aware" de Hollywood en a remis une couche dans une interview donnée à Paris Match cette semaine. "C'est de ça dont l'Amérique a besoin !", affirme-t-il, en louant le "bosseur" qu'est Donald Trump.

"J'avoue que je suis quelqu'un de perturbant. Comme Donald Trump". Entre Jean-Claude Van Damme et le président américain, c'est un long roman d'amitié - à distance - qui continue de s'écrire. Car l'acteur belge est l'une des rares célébrités à Hollywood à soutenir le milliardaire. "J'ai commencé à le suivre il y a deux ans avant son élection", raconte-t-il à Paris Match cette semaine. "Tous mes amis, même les Russes, me disaient : 'C'est un clown'. Je leur répondais : 'Il peut défaire sa cravate et passer un deal avec Poutine'. C'est de ça dont l'Amérique a besoin !", assure-t-il.

Une image qu'il avait déjà utilisé lors de son passage sur le plateau du Grand Journal l'an dernier. "Il va s'asseoir avec des gars comme Poutine, il va enlever sa cravate, il va boire une vodka à la russe, il saura parler à la russe et après, il va aller dans le Middle East (le Moyen-Orient, ndlr) et il va faire de son mieux", avait-il déclaré devant un auditoire pas franchement convaincu. "C'est un monsieur qui fait du business, qui adore son pays, qui adore ses gens. Il a une manière très droite de parler, il dit ce qu'il pense [...]. C'est une personne qui connaît tout, qui s'intéresse à tout", avait-il assuré sur le plateau.

J'ai juste peur qu'il se fasse assassiner"- JCVD, admirateur inquiet

Lire aussi

Ses collègues acteurs hollywoodiens, qu'il qualifie de "naïfs", en prennent pour leur grade dans Paris Match. "Ils voyagent en jet privé et se foutent des gens qui bossent en usine dans le Midwest. Trump est un bosseur. Une bête. Un Depardieu sans alcool et sans cigarettes", poursuit la star de Kickboxer dans l'hebdomadaire. "J'ai juste peur qu'il se fasse assassiner", conclut-il. Donald Trump est-il "aware" de ce soutien aussi sportif que celui de Chuck Norris ? Nul ne le sait. On imagine bien que le président, grand fan de catch, ne se serait pas privé de lui demander quelques conseils niveau castagne.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent