Donald Trump épingle (encore) Meghan Markle et souhaite "bon courage" à Harry

Donald Trump ne porte pas Meghan Markle dans son coeur. Ca tombe bien, elle non plus.
People

ATTAQUE - Le président américain a expliqué qu'il n'était pas fan de l'épouse du prince Harry qui a implicitement fait comprendre qu'elle souhaitait la victoire des démocrates à la prochaine élection présidentielle.

Toute l'info sur

Présidentielle US : Trump vs Biden, l'affiche d'une élection imprévisible

Suivez les dernières informations sur l'élection présidentielle américainePODCAST EXCLUSIF : Far West. Suivez les élections dans la peau d'un électeur américain

Il a été piqué au vif. Donald Trump s'en est pris (une nouvelle fois) à Meghan Markle ce mercredi au cours d'une conférence de presse. Le président américain n'a visiblement pas apprécié que la femme du prince Harry prenne position concernant la prochaine élection présidentielle américaine. Dans une vidéo publiée par le Times à l'occasion de son traditionnel classement des 100 personnalités les plus influentes de 2020, Meghan Markle et le prince Harry ont appelé les citoyens américains à s'inscrire sur les listes électorales et à voter lors des élections présidentielles du 3 novembre prochain. 

Sans jamais citer Donald Trump, le couple a implicitement apporté son soutien à l'ancien vice-président Joe Biden, le candidat démocrate. Si le duc du Sussex a demandé aux Américains de "rejeter les discours de haine, la désinformation et la négativité en ligne", Meghan Markle a rappelé que cette élection était "la plus importante de notre vie".

Lire aussi

Je ne suis pas fan d'elle. Et je souhaite beaucoup de chance à Harry car il en aura besoin- Donald Trump

Interrogé par une journaliste sur les prises de position du couple qui réside désormais en Californie après s'être mis en retrait de la famille royale en janvier dernier, Donald Trump a eu des mots très durs à l'égard de Meghan Markle. "Je ne suis pas fan d'elle. Et je souhaite beaucoup de chance à Harry car il en aura besoin", a lancé le président américain.

Il avait d'ailleurs déjà épinglé le couple à leur arrivée sur le territoire américain. "Les États-Unis ne payeront pas pour leur protection", avait posté Donald Trump qui n'avait pas hésité non plus à traiter Meghan de "méchante" avant de rétropédaler. De son côté, Meghan Markle n'a jamais été tendre avec le locataire de la Maison Blanche qu'elle qualifiait en 2016 de "misogyne" et de "clivant". "Vous ne votez pas seulement pour une femme si vous votez pour Hillary parce qu'elle est une femme, mais surtout parce que vous ne voulez vraiment pas du genre de monde dépeint par Trump", estimait-elle sur le plateau de "The Nightly show with Larry Wilmore".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Mort de Samuel Paty : la cérémonie d'hommage aura lieu dans la cour de la Sorbonne

EN DIRECT - Covid-19 : un confinement de deux semaines décrété au Pays de Galles

Tempête Barbara et épisode cévenol : à quoi s’attendre à partir de mardi ?

Qui est Ludovic B., l'homme soupçonné du meurtre de Victorine Dartois ?

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent