Donald Trump s'en prend à Jussie Smollett, accusé d'avoir mis en scène son agression, en le taxant de racisme

People
DirectLCI
RIPOSTE – Dans un tweet rageur, le président américain Donald Trump dénonce les propos "racistes et dangereux" du comédien Jussie Smollett, accusé d’avoir mis en scène sa propre agression à des fins professionnelles.

Omniprésent sur Twitter, Donald Trump n’a pas tardé à réagir aux derniers rebondissements de l’affaire Jussie Smollett. Après avoir interpellé le comédien américain, la police de Chicago a révélé ce jeudi que la star de la série "Empire" avait monté de toutes pièces une agression raciste et homophobe à son encontre "parce qu’il n’était pas satisfait de son salaire".


Durant les premières heures qui avaient suivi sa prétendue agression, le 29 janvier dernier, Jussie Smollett avait affirmé que ses deux agresseurs avaient hurlé "MAGA country" (le pays de Make Americain Great Again - ndlr), en référence au célèbre slogan de campagne du candidat républicain.


Visiblement très intéressé par l’affaire, le président américain s’est fendu cet après-midi d’un tweet vengeur en direction du comédien de 36 ans. "Jussie Smollett : que faites-vous de MAGA (Make America Great Again) et des dizaines de millions de gens que vous avez insulté avec vos propos racistes et dangereux ?".

Ces derniers jours, de nombreuses associations avaient dénoncé l’impact de ce présumé canular scabreux sur la parole des véritables victimes d’agressions racistes et/ou homophobes. Ce jeudi, quelques heures après l’arrestation de Jussie Smollett, le chef de la police de Chicago Eddie Johnson a accusé l’acteur d’avoir "exploité la douleur du racisme" et d'avoir "souillé" l’image de la ville où se tourne la série "Empire". Et dont il risque fort d'être évincé dans les jours qui viennent...

Dénonçant des méfaits "honteux", Eddie Johnson l’a accusé d’avoir contraint les autorités à dépenser du temps et des moyens dans une enquête où aucun crime n’avait été commis. Inculpé pour "comportement déplacé" et "dépôt de fausse plainte", Jussie Smollett aurait payé deux frères d’origine nigériane pour faire semblant de l’agresser. Il risque jusqu’à trois ans de prison et 25.000 dollars d’amende.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter