Présidentielle américaine : Meghan Markle et le prince Harry appellent les électeurs à voter

Meghan et Harry se sont installés en Californie au printemps dernier.
People

POLITIQUE - Le couple a fait une rare apparition télévisée pour appeler les Américains à s'inscrire sur les listes électorales et, à six semaines de l'élection présidentielle, à voter.

Toute l'info sur

Présidentielle US : Trump vs Biden, l'affiche d'une élection imprévisible

Suivez les dernières informations sur l'élection présidentielle américainePODCAST EXCLUSIF : Far West. Suivez les élections dans la peau d'un électeur américain

C'est leur première apparition télévisuelle ensemble depuis le "Megxit". Dans une vidéo publiée par le Times à l'occasion de son traditionnel classement des 100 personnalités les plus influentes de 2020, Meghan Markle et le prince Harry ont appelé les citoyens américains à s'inscrire sur les listes électorales et à voter lors des élections présidentielles du 3 novembre prochain. Si l'ex-comédienne a déjà pris la parole à de nombreuses occasions sur le sujet, c'est la première fois que Harry prend également position. 

"Nous ne sommes qu'à six semaines du jour du scrutin, et c'est aujourd'hui la Journée nationale d'inscription des électeurs. Tous les quatre ans, on nous dit la même chose : 'C'est l'élection la plus importante de notre vie'. Mais celle-ci l'est. Lorsque nous votons, nos valeurs sont mises en action et nos voix sont entendues. Votre voix vous rappelle que vous comptez", a lancé Meghan Markle filmée aux côtés de son mari dans un jardin que l'on imagine être celui de leur propriété californienne de Montecito, près de Santa Barbara.

Lire aussi

Il est vital que nous rejetions les discours de haine, la désinformation et la négativité en ligne- Prince Harry

"Je ne pourrai pas voter ici aux Etats-Unis, mais beaucoup d'entre vous ne savent peut-être pas que je n'ai pas pu voter au Royaume-Uni toute ma vie. A l'approche de ce mois de novembre, il est vital que nous rejetions les discours de haine, la désinformation et la négativité en ligne", a ajouté l'héritier britannique qui s'est mis en retrait de la famille royale en janvier dernier. 

"Ce à quoi nous sommes exposés en ligne a un impact sur la façon dont nous nous comportons les uns les autres en dehors d'Internet. Cela peut nous inspirer à être gentil, ou nous pousser à être cruel", a estimé l'ex-star de Suits qui sait de quoi elle parle puisque ses rapports avec la presse n'ont pas toujours été simples. "Il est temps non seulement de réfléchir, mais aussi d’agir", a conclu le frère de William.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Attentat de Conflans : le terroriste a payé un collégien pour identifier Samuel Paty

EN DIRECT - Covid-19 : un confinement de deux semaines décrété au Pays de Galles

Tempête Barbara et épisode cévenol : à quoi s’attendre à partir de mardi ?

Qui est Ludovic B., l'homme soupçonné du meurtre de Victorine Dartois ?

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent