Elections européennes : ex-star de téléréalité, Kevin Miranda roule pour François Asselineau

People

Toute L'info sur

Elections européennes 2019 : l'heure des résultats

INSOLITE – C’est l’invité surprise des élections européennes. Le comédien Kevin Miranda, 32 ans, figure sur la liste souverainiste de François Asselineau. Cet ancien candidat des "Anges de la téléréalité", patron d’un bar à ongles à Paris, lui affiche d’ailleurs régulièrement son soutien sur les réseaux sociaux.

François Asselineau a-t-il trouvé l’atout choc pour booster sa campagne ? Alors que sa liste pour les élections européennes peine à atteindre les 2% d’intentions de vote, l’ancien candidat souverainiste à l’Elysée peut compter sur le comédien Kevin Miranda, 32 ans, pour séduire les électeurs les plus jeunes et/ou indécis. Kevin qui ? 

Ce natif de Seine-Saint-Denis a fait ses débuts d’acteur à la fin des années 1990 dans des séries populaires comme "Une femme d’honneur" et "Navarro" sur TF1, avant de partager la vedette au cinéma de "Chemins de traverse", le film de Manuel Poirier avec Sergi Lopez, en 2004. Et puis pas grand chose...

Voir aussi

En  2010, Kevin Miranda rebondit au royaume de la téléréalité. D’abord dans "Dilemme" sur W9,  puis dans"Les Anges de la téléréalité" sur NRJ12 aux côtés de l’ex-star du X Clara Morgane qui le fait poser sur son calendrier sexy. La chaîne lui confie alors le rôle de Kevin Mirez, un ancien escort boy qui rêve de devenir acteur dans la scripted reality "Hollywood Girls", avec Ayem Nour, Caroline Receveur et Nabilla Benattia. 

On le retrouve ensuite au théâtre, à Paris, dans la pièce "Bonjour ivresse". Mais aussi chroniqueur dans l’émission "Réveil Médias" sur Radio VL. Une expérience qui lui sert aujourd’hui sur UPR.TV, la chaîne en ligne du parti de François Asselineau pour lequel il assure une revue de presse de l’actualité.

Sur les réseaux sociaux, Kevin Miranda affiche régulièrement son soutien à celui qui prône la sortie de la France de l’Union européenne. Un engagement qui aboutit ajourd’hui à sa candidature aux élections, annoncée le 4 mai dans un tweet où le jeune homme, qui dirige par ailleurs un bar à ongles, dans la capitale, pose torse nu.

"J’ai rien à vous vendre, mais j’ai des choses à vous dire", avance celui qui figure en 27e position sur la liste de François Asselineau. En position non éligible, sauf incroyable retournement de situation, le beau gosse tentera-t-il sa chance aux élections municipales l’an prochain ? 

Lire et commenter