Européennes : l'ex-candidate de "Secret Story" Cindy Lopes sur la liste Gilets jaunes de Francis Lalanne

People
DirectLCI
TAPEZ 2 - L'ancienne candidate de téléréalité, aujourd'hui maman de deux enfants, explique avoir "toujours admiré Francis Lalanne parce qu'il a un côté très spirituel". Elle se trouve en 76e position sur sa liste "Alliance jaune, la révolte par le vote" pour les élections européennes du 26 mai.

C'est sur Instagram que Cindy Lopes, l'une des candidates les plus emblématiques de "Secret Story", a annoncé sa candidature aux élections européennes du 26 mai prochain. Elle fera face à Kevin Miranda, ancien des "Anges de la téléréalité", qui roule lui pour François Asselineau. La jeune femme de 36 ans a partagé un communiqué d'"Alliance jaune, la révolte par le vote", la liste menée par Francis Lalanne, expliquant que le chanteur n'avait pas été expulsé de la manifestation des Gilets jaunes organisé à Nice samedi dernier.


Celle qui ne jurait que par son "lait d’ânesse" assure avoir "toujours admiré Francis Lalanne parce qu'il a un côté très spirituel et c'est un peu comme moi". "J'aime beaucoup les gens qui pensent autrement, qui ont une sensibilité différente", dit-elle au site Stéphane Larue. Elle explique avoir choisi de suivre le chanteur car "c'est la seule liste Gilets jaunes qui n'a pas de couleur politique, qui n'est pas un parti déguisé en Gilets jaunes". 

Je suis très concernée par ce sujet parce que maintenant j'ai deux enfants et je ne roule pas sur l'orCindy Lopes

"J'ai été Gilet jaune quand j'étais en Bourgogne", raconte-t-elle, disant avoir pris part à quelques manifestations. "Je suis très concernée par ce sujet parce que maintenant j'ai deux enfants et je ne roule pas sur l'or", poursuit celle qui est mère d'une petite Stella, 20 mois, et Raphaël, né en février dernier. "Je me rends bien compte que tout a augmenté, tout est très cher et que les revenus ne suivent pas", insiste-t-elle.

Classée seulement en 76e place - sur 79 - sur la liste menée par Francis Lalanne, Cindy Lopes affirme qu'elle veut "faire ce que l'on dit et dire ce que l'on fait". "Un peu le contraire de ce que fait Emmanuel Macron", moque-t-elle. "J'ai l'impression qu'il se moque du monde et qu'il n'en fait qu'à sa tête. On a l'impression que les Français de base sont soit des vaches à lait, soit les dindons de la farce... parfois même les deux", conclut-elle.

Dans le dernier "Baromètre des européennes" LCI réalisé par Harris Interactive et l'agence Epoka en partenariat avec RTL et Le Figaro, la liste "Alliance jaune, la révolte par le vote" recueillait 1,5% des intentions de vote. Mais pas de quoi décourager Cindy Lopes qui avait déjà tenté sa chance lors des municipales à Villeneuve-le-Roi il y a cinq ans sur la liste divers droite qui avait obtenu moins de 5% des voix. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter