Eliza Dushku, la star de "Buffy contre les vampires", annonce la naissance de son enfant façon "Le Roi Lion"

People
CARNET BLEU - L'actrice américaine de 38 ans a officialisé l'arrivée de son petit Philip, vendredi 2 août sur son compte Instagram, avec un tendre cliché qui voit le papa reproduire la présentation de Simba à son royaume.

Leur petit roi est né. Eliza Dushku annoncé la naissance de son premier enfant, un fils prénommé Philip né de son union avec l'homme d'affaires Peter Paladjian. C'est d'ailleurs lui qu'elle met en scène dans la photo qui fait guise de faire-part pour ses fans sur son compte Instagram. 


Le jeune papa y porte le nouveau-né à bout de bras, comme Rafiki avec Simba dans "Le Roi Lion". Un animal qu'on retrouve d'ailleurs, ultime clin d’œil, sur le body du baby boy. "Peux-tu ressentir l'amour, Philip?", s'interroge la comédienne de 38 ans, référence là encore au classique Disney et à sa chanson "Can You Feel the Love Tonight".

Au coeur d'un scandale de harcèlement sexuel

Une heureuse nouvelle de plus pour la star des séries "Buffy contre les vampires" et "Dollhouse", un an tout juste après son mariage secret à Boston, où elle vit désormais. "J'ai vécu 18 ans à Los Angeles. J'ai adoré et je suis reconnaissante du temps que j'ai passé là-bas mais je suis vraiment excitée d'explorer ce qui arrive", avait-elle expliqué à People en mars, s'amusant du fait que son fils serait "un bébé hippie". Vivre sur la côte Est des Etats-Unis lui permet aussi d'échapper à la pression de Hollywood, qu'elle n'a pas quittée pour autant.

L'actrice américaine a récemment fait les gros titres après avoir témoigné du harcèlement sexuel dont elle a été victime de la part de son collègue Michael Weatherly sur le tournage de la série "Bull". Une série dont elle a été évincée après avoir conclu un accord de 9,5 millions de dollars de CBS. "Parce que je n'ai pas voulu être harcelée, j'ai été virée", a-t-elle raconté dans une tribune publiée en décembre par le Boston Globe. Lors d'une conférence de presse de rentrée donnée jeudi 1er août et relayée par Entertainment Weekly, le président de la chaîne a annoncé que l'acteur mis en accusation et le showrunner de la série suivaient actuellement des formations en leadership afin de donner l'exemple et de pacifier l'espace de travail. Aucune déclaration en revanche sur un possible licenciement de sa star.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter