Elizabeth II délivre un message d'espoir aux Britanniques

Elizabeth II délivre un message d'espoir aux Britanniques
People

RENDEZ-VOUS - La reine s'est exprimée à la télévision pour la deuxième fois depuis le début de la pandémie de coronavirus. A l'heure précise à laquelle son père, le roi George VI, avait réagi à la fin de la Seconde Guerre mondiale il y a 75 ans.

La reine Elizabeth II s'est employée à remonter le moral des Britanniques, durement touchés par la pandémie de coronavirus, en leur rappelant qu'ils ne devaient "jamais perdre espoir", lors d'un discours diffusé vendredi 8 mai, jour de commémoration du l'armistice de la Seconde Guerre mondiale.

Faisant un parallèle avec les combats britanniques contre le nazisme, la dernière cheffe d'Etat en exercice à avoir connu la dernière guerre mondiale a rappelé combien, en 1940, "les perspectives semblaient sombres, l'issue lointaine, le résultat incertain". "Mais nous avons continué à croire que la cause était juste et cette conviction (...) nous a portés", a-t-elle aussitôt ajouté, dans un discours diffusé sur la BBC et retransmis sur LCI une heure plus tard. "Ne baissez jamais les bras, ne perdez jamais espoir, tel était le message du jour de la Victoire en Europe".

Mobilisée pendant la guerre

Les médias britanniques avaient avancé que son discours serait très personnel et évoquerait la contribution de sa famille à l'effort de guerre. A commencer par la sienne, elle qui, adolescente, a appris à conduire un camion militaire et a servi en tant que mécanicienne dans l'armée. Elle se trouvait également à Buckingham Palace quand le palais a été bombardé en septembre 1940. Sur les réseaux sociaux ce vendredi, a refait surface une photo d'elle sur le célèbre balcon de l'édifice aux côtés de ses parents et de sa sœur Margaret, tous les trois décédés. Le mois dernier, la reine avait conclu son allocution par les mots de la chanson de Vera Lynn, "We'll meet again" ("Nous nous retrouverons"). Un titre devenu symbole d'espoir pour les Britanniques durant la Seconde Guerre mondiale.

Lire aussi

En faisant la comparaison entre ces deux périodes sombres, l'une marquée par les horreurs de la guerre en 1945 et l'autre par les morts liés au Covid-19, la reine a emprunté à Boris Johnson. Dans une lettre envoyée aux anciens combattants, le Premier ministre britannique, avait en effet fait le parallèle. "En cet anniversaire, nous sommes engagés dans un nouveau combat contre le coronavirus qui exige le même esprit d'effort national que vous avez incarné il y a 75 ans", a-t-il écrit. Un message qu'il reste à transmettre aux jeunes générations.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent