VIDÉO - Emily Ratajkowsky juge que la mode doit "accepter les femmes pour ce qu’elles sont"

People
DirectLCI
COUP DE GUEULE - Emilie Ratajkowsky, était l’invitée de l’émission Quotidien ce jeudi 27 septembre. Le mannequin anglo-américain est revenue sur la Une qu’elle a faite pour le magazine Madame Figaro et défendu par la même occasion l’image de la femme. Sa photo avait été retouchée.

"Ce n’est pas un bon message". C’est en substance le message porté par Emily Ratajkowsky lors de son passage dans l’émission Quotidien sur TMC ce jeudi 27 septembre. Le mannequin anglo-américain a abordé de nombreux sujets face à Yann Barthès, mais est revenue surtout sur un sujet qui touche les femmes dans la mode. Récemment, alors qu’elle faisait la Une du magazine Madame Figaro, elle a découvert que son portrait avait été "photoshopé" (retouché). Une pratique qui l’a mise en colère.

Chaque femme devrait être célébrée pour sa personnalité, sa propre beauté et ce qui la rend féminine.Emily Ratajkowsky

"C’est drôle en fait, vous avez parlé de sex-symbols, vous avez montré ces choses incroyables qui se passent. Mais c’est vrai que la mode, ça exige un corps très particulier, pas forcément des femmes très féminines comme on voit sur les podiums. Et pour moi c’est un moment important". Important donc de dénoncer les retouches dont elle a été victime et sans qu’on l’en ait avertie.

En vidéo

Emily Ratajkowski : la demande un peu spéciale d'Oli de Bigflo et Oli

"J’ai dit qu’ils avaient diminué mes lèvres et mes seins. Pour moi, c’était vraiment l’occasion de dire que c’était quelque chose qui se passe dans le milieu de la mode. Chaque femme devrait être célébrée pour sa personnalité, sa propre beauté et ce qui la rend féminine, quel que soit le type de féminité", dit-elle.


Avant de tancer cette loi de l’uniformité qui règne dans ce milieu. "Et vraiment, me modifier pour que je corresponde à certains critères de la beauté, ce n’est pas un bon message, il y a plein de beautés différentes, c’est vraiment très dommage que les choses soient changées pour que cela corresponde à un type."

Difficilement contrôlable ?

Quand Yann Barthès lui demande si un mannequin a son mot à dire après avoir fait une séance photo, le mannequin se dit résignée. "Je le découvre a posteriori puisque, pour cette couverture, j’avais pris une photo et quand je l’ai vue, je me suis dit 'c’est très différent en fait'. J’ai revu les photos, les modifications…". Et d’expliquer pourquoi elle a décidé d’en parler. 

En vidéo

Invitée : Emily Ratajkowski, nouvelle égérie Paco Rabanne

"Au début, je n’étais pas tout à fait sûre de vouloir attirer l’attention là-dessus, parce que je respecte le magazine. Le photographe m’a dit qu’il n’avait rien à voir avec tout ça. Mais pour les jeunes femmes, c’est important de voir des photos qui ne sont pas photoshopées, qui soient honnêtes. Il y a tellement de femmes qui sont belles, et ce qui les rend uniques, c’est ça qui doit être célébré".


Un petit coup de gueule, qui elle l’espère, permettra de faire avancer les choses. "J’espère que l’industrie de la mode va changer et accepter les femmes pour ce qu’elles sont."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter