Jean-Pierre Pernaut témoigne de son cancer dans "Stars à nu" : "Un an après, je suis toujours vivant"

Jean-Pierre Pernaut témoigne de son cancer dans "Stars à nu" : "Un an après, je suis toujours vivant"

PRISE DE PAROLE - Opéré d'un cancer de la prostate il y a an et demi, le présentateur du 13H raconte son parcours face à la maladie dans l'émission de TF1 qui vise à sensibiliser le public au dépistage.

Il ne fait pas tomber la chemise mais une certaine barrière que certains s'imposent au moment de parler de la maladie. Jean-Pierre Pernaut fait une apparition dans l'émission "Stars à nu", diffusée ce vendredi 31 janvier sur TF1, dans laquelle des personnalités s'effeuillent pour sensibiliser le public au dépistage du cancer du sein, des testicules et de la prostate.

C'est ce dernier qui a contraint le journaliste à se tenir éloigné du plateau du 13H pendant plusieurs semaines il y a un an et demi. "Quand un médecin te dit 'Oh, tu as un cancer'... J'avais appris à ne pas avoir peur du mot grâce à ma femme Nathalie qui a eu une leucémie il y a quelques années. Elle a toujours dit :'Il faut en parler, il faut dire que quand on a un cancer, on a un cancer. Il ne faut pas cacher sa maladie'", déclare-t-il dans un premier extrait.

Jean-Pierre Pernaut insiste sur le fait qu'on "entende rarement parler du cancer de la prostate" qui est pourtant le premier cas de cancer en France avec 70.000 hommes touchés par an et 7000 morts. "Un an après, je suis toujours vivant parce que ça se soigne, ça se guérit. Voilà, c'est tout. Il suffit de faire de la prévention et d'aller voir un toubib pour faire un examen qui n'est pas agréable du tout", souligne-t-il.

Lire aussi

Lire aussi

Une prise de parole nécessaire qui accompagne le défi que se lancent 15 célébrités : préparer un spectacle d'effeuillage et le présenter face à un public de 12.000 personnes sur la scène du Lido, à Paris. "S'ils ont réussi à se dénuder devant des milliers de personnes, vous pourrez en faire de même devant votre médecin", a expliqué Alessandra Sublet lors de la présentation du programme à la presse en décembre dernier. "Toutes les célébrités qui ont dit oui ont laissé leur ego au placard pour parler du cancer", a précisé Arthur qui produit l'émission. "Et si, grâce à cette émission de divertissement, on convainc les téléspectateurs d'aller se faire dépister, on a tout gagné." 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 133.000 manifestants en France selon l'intérieur, 500.000 selon les organisateurs

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Combien de convives autour de la table pour Noël et le jour de l'An ?

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Lire et commenter