En garde à vue pour escroquerie, qui est Sébastien Farran, l'ancien manager de JoeyStarr et Johnny Hallyday ?

DirectLCI
FRAUDE - L'ex-manager de Johnny Hallyday est dans la tourmente. Sébastien Farran a été placé en garde à vue ce mardi dans les locaux de la police judiciaire à Paris après une plainte déposée par le rappeur JoeyStarr dont il fut longtemps le manager. Qui est vraiment ce producteur dont l'ascension fulgurante ne lui a pas laissé que des amis ?

Jusqu'au 5 décembre, date de la mort de Johnny Hallyday, son nom était quasiment inconnu du grand public. Mais depuis, Sébastien Farran fait la une des magazines. C'est lui qui s'est occupé, avec Laeticia Hallyday, de rédiger le fameux communiqué annonçant la disparition du rockeur. C'est encore lui qui est censé gérer la sortie de son 51ème et dernier album. Mais cette fois, c'est pour une plainte déposée par son ancien protégé, le rappeur JoeyStarr, pour vol, abus de confiance et escroquerie que Sébastien Farran est sous les projecteurs.

Les deux hommes sont en froid depuis 2015, après une amitié de 25 ans durant laquelle le manager a travaillé pour NTM, le célèbre groupe de rap formé par JoeyStarr et Kool Shen. C'est à la fin des années 80, au tout début de sa carrière, que Sébastien Farran croise la route du chanteur Didier Morville alias JoeyS­tarr. Très vite, il devient le mana­ger du groupe avant de s'occuper de la carrière solo du chanteur. Puis, au fil des années, il se fait connaître dans le milieu de la pop ou de l'électro en s'occupant des carrières de Cocoon, Tété, Izia, ou encore Étienne de Crécy.


En 2003, il ajoute une corde à son arc et crée sa société Lickshot Entertainment. C'est en 2007, que le grand public découvre son visage lorsqu’il intègre le jury de l'émission Pops­tars sur M6 aux côtés de Mia Frye et Ophé­lie Winter. Puis en 2012, Sébas­tien Farran devient le mana­ger de Johnny Hally­day, après avoir été chaudement recommandé par Yarol Poupaud, le guitariste du rockeur. 


Une consécration pour celui qui est entré dans le monde de la musique par les coulisses en vendant des tee-shirts dans des concerts dès l'âge de quatorze ans. "J'ai vu tout ce qui se passait autour des artistes. C'est un métier qui s'apprend sur le tas", disait-il au site Imagine ton futur. "Pas la peine de faire une école de commerce. Ce qui compte, c'est la musique : faire de belles chansons avec de bons artistes". 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter