Encore trop affaiblie par un "gros rhume", Elizabeth II manque sa première messe de Noël en 28 ans

DirectLCI
AU LIT – La reine, qui avait déjà dû retarder son départ pour Sandringham pour raisons de santé, a fait faux bond aux fidèles qui l'attendaient dimanche matin dans l'église St Mary's Magdalene. Le prince Philip, lui aussi contaminé par le même virus, semblait en bonne forme.

Elle manque rarement à ses obligations. Mais à 90 ans, les coups de froid ne sont pas à prendre à la légère. Elizabeth II a renoncé à se rendre à la traditionnelle messe de Noël donnée en l'église St Mary's Magdalene à Sandringham, ce dimanche. "La reine continue de se rétablir d'un gros rhume", a indiqué Buckingham Palace dans un communiqué. C'est la première fois depuis 1988 qu'elle est trop souffrante pour assister à l'office de Noël. Preuve de l'assiduité de sa Majesté.

Ce vilain virus avait déjà contraint Elizabeth II et son époux le prince Philip, lui aussi touché, à décaler d'une journée leur départ pour leur propriété de l'est de l'Angleterre. Le duc d'Edimbourg était bien là, ce dimanche matin, lors de la traditionnelle marche de la famille royale britannique vers l'église au côté de l'ensemble du clan Windsor. Pour le service privé de 9h, il a mené les troupes avec le prince Charles et Camilla, emmitoufflée dans une grosse écharpe. Ils étaient suivis du prince Edward, de sa femme Sophie et de leurs enfants. Le prince Harry, ses cousines Beatrice et Eugenie, et bien d'autres ont également été photographiés. Tous sont ressortis pour le service public de 11h. Manquaient à l'appel les Cambridge, Kate, William, George et Charlotte ayant choisi de passer le réveillon chez les Middleton.  

En vidéo

La reine d'Angleterre souhaite un "très joyeux Noël" à tous ses sujets

Le palais précise tout de même qu'Elizabeth II "participera aux célébrations de Noël de la famille royale au cours de la journée". Au programme notamment : le visionnage, à 15h, de l'annuel discours de la reine, l'une de ses rares prises de parole publiques. Cette année, elle salue les "héros anonymes" dont elle dit "tirer sa force". Un hommage qui intervient quelques jours seulement après l'annonce du retrait de la reine en tant que responsable de 25 organismes de charité et associations. Un premier signe vers le passage de flambeau à la jeune génération.

En vidéo

Record d'Elizabeth II : une popularité conquise au gré des épreuves traversées

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter