Endométriose : "en colère", Lorie Pester interpelle Macron sur la congélation d'ovocytes

People
DirectLCI
CRI DU CŒUR - Dans une lettre ouverte publiée par le Huffington Post intitulée "Monsieur Macron, laissez-nous congeler nos ovocytes", la chanteuse demande au chef de l'Etat d'étendre ce droit aux femmes atteintes comme elle d'endométriose, même dans les formes considérées comme "pas assez sévères" pour en bénéficier.

"On m'a dit que je n'étais pas assez sévèrement atteinte d'endométriose pour pouvoir congeler mes ovocytes", nous confiait le 12 octobre dernier Lorie Pester, venue raconter sur LCI son combat contre l'endométriose qui lui a été diagnostiquée il y a quatre ans. Cette révolte, la chanteuse l'exprime à nouveau ce vendredi, mais cette fois dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron publiée par le Huffington Post. Elle y demande au président de la République d'étendre le droit à la congélation préventive d'ovocytes à toutes les femmes atteintes par la même maladie qu'elle, même dans les formes considérées comme "pas assez sévères" pour en bénéficier. 


A l'heure actuelle en effet, si la congélation des ovocytes n'est pas autorisée en France, elle  l'est pour les femmes suivant une chimiothérapie ou pour celles atteintes d'endométriose, mais seulement à un certain degré. "Cette loi me pèse, nous pèse, lourdement, au quotidien, écrit Lorie. Elle est source de souffrances psychologiques qui s'ajoutent à celles causées par la maladie elle-même".

"Nous sommes des milliers à nourrir cet espoir ardent de donner la vie", lance également dans ce plaidoyer la jeune femme de 36 ans, qui pour pouvoir congeler ses ovocytes, a dû "contrevenir à la loi et faire en Espagne" ce que la France lui interdit. "Monsieur le Président, au nom de toutes ces femmes injustement discriminées dans notre pays je vous implore de joindre les actes à la parole", conclut-elle. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter