"Est-ce que je me la raconte ? Oh que oui" : Diane Kruger exhibe ses abdos retrouvés 4 mois après son accouchement

People
DirectLCI
VA Y AVOIR DU SPORT - L'actrice allemande, maman d'une petite fille, a passé du temps à la salle de gym et n'a pas l'intention de s'en cacher. Sur Instagram, elle dévoile sa silhouette retrouvée et se félicite du résultat obtenu sans l'aide d'un coach.

Il y a ceux qui l'applaudiront. Ceux qui la jalouseront. Et ceux que la vue de sa photo déprimeront. Mais vous savez quoi ? Diane Kruger s'en moque. C'est avant tout pour elle qu'elle a choisi de partager sur Instagram un cliché de ses abdos retrouvés, quatre mois seulement après la naissance de sa petite fille. "Est-ce que je me la raconte ? Oh que oui ! Parce que j'ai travaillé dur pour les voir revenir. Je ne pensais pas que c'était possible après avoir eu un bébé et certainement pas à mon âge", écrit l'actrice allemande de 42 ans. 


Elle remercie Hannah Bower, une gourou du fitness suivie par un demi-million de personnes sur le réseau social, "d'avoir partagé son parcours et de l'avoir aidé à se motiver". Elle s'est entraînée à son rythme, suivant sans doute à la lettre les exercices proposés dans le cadre du programme "La sueur, c'est de l'or". Des sessions de quatre, cinq ou huit semaines pour tonifier ses muscles.

Contrairement à la majorité des stars hollywoodiennes, la star de "Inglorious Basterds", souligne "ne pas avoir de coach". "Mais je me suis impliquée pour retrouver mon corps. D'abord pour moi mais aussi pour mon chéri", note-t-elle sans citer son compagnon, le héros de "The Walking Dead" Norman Reedus. 


L'actrice ne dit pas, en revanche, à quoi ressemble son quotidien. A-t-elle toutes ses journées libres pour s'adonner à tout ce sport intensif ? A-t-elle une nounou, une aide ménagère ou une cuisinière à temps plein, pour l'aider à effectuer toutes les tâches quotidiennes très prenantes d'une jeune maman ? Tout ceci, l'actrice ne le dit pas, préférant juste indiquer que "Le corps féminin est INCROYABLE". Fin janvier, Diane Kruger affichait déjà une silhouette longiligne.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter