Et si Donald Trump avait un job pour Sylvester Stallone ?

Et si Donald Trump avait un job pour Sylvester Stallone ?

RUMEURS - Selon plusieurs médias anglo-saxons, Donald Trump pourrait offrir un boulot au sein de son administration à Sylvester Stallone.

Donald Trump poursuit ses entretiens d'embauche au sein de son administration. La semaine dernière, il rencontrait Kanye West, il a été également dit qu'il a accordé une entrevue à Anna Wintour, la grande papesse de la mode... Le dernier V.I.P en date que Donald Trump a dans le viseur pour sa future administration est assez insolite. 

D'après le DailyMail, Trump voudrait confier les clés du camion de l'agence fédérale chargée des subventions aux artistes et aux projets créatifs, la National Endowment for the Arts, à un certain Sylvester Stallone. Rien ne permet de dire que Stallone acceptera le poste mais le futur président des USA semble avoir approché l'acteur. 

Toute l'info sur

La présidence Donald Trump

"J'adore Donald Trump"

Il faut dire que Sly a quelques avantages pour Donald Trump. L'acteur est un fervent supporter du parti républicain depuis de très nombreuses années, d'ailleurs en 2008, il avait ouvertement soutenu John McCain face à Barack Obama sans faire parti du parti. Un simple sympathisant non encarté, donc. 

Dans une interview donnée l'année dernière à Variety, il avait tressé des lauriers au milliardaire : "J'adore Donald Trump. C'est un personnage de Dickens, vous voyez ce que je veux dire ? Il y a des gens comme lui ou Arnold Schwarzenegger, Babe Ruth, qui sont plus grands que la vie. Mais je ne sais pas comment comment cela se traduira pour diriger le monde". Dans la même interview, il expliquait qu'il était intérerssé par la politique et se verrait bien "suivre les pas d'un Arnold Schwarzenegger". Le poste supposémenr proposé par Donald Trump pourrait bien lui servir de rampe de lancement. 

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDEO - Belgique : nouvelles inondations, un torrent emporte des voitures près de Namur

EN DIRECT - Sanofi confirme "un vaccin français avant la fin de l'année"

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

Covid-19 : quelles sont les trois contre-indications à la vaccination ?

Violent incendie dans l'Aude : 900 pompiers toujours mobilisés, coupure de courant jusqu'au Portugal

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.